Cet article date de plus d'un an.

Infographies Roland-Garros 2023 : aucun Français au 3e tour, accident de parcours ou vrai déclin ?

Depuis trois ans, les performances tricolores porte d'Auteuil ont pris du plomb dans l'aile, à tel point qu'aucun représentant français n'a réussi à se hisser en deuxième semaine.
Article rédigé par Andréa La Perna, franceinfo: sport - À Roland-Garros
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Richard Gasquet et Caroline Garcia ne verront pas le troisième tour de Roland-Garros 2023. (AFP / FRANCEINFO)

Diane Parry, Arthur Rinderknech, Océane Dodin, Gaël Monfils. Les quatre derniers représentants français ont quitté Roland-Garros, jeudi 1er juin, dès le deuxième tour. Aucun des 28 Tricolores présents dans les deux tableaux principaux de simple n'ont réussi à survivre au-delà de cinq jours de compétition. Un bilan plus que décevant qui n'a rien d'un accident puisqu'il confirme un déclin perceptible depuis 2020.

Les victoires se font rares

37 matchs, 27 défaites et seulement 10 victoires (27% en termes de ratio). Voilà le bilan des joueurs français cette année à Roland-Garros. Dans l'histoire du tournoi depuis le début de l'ère Open (1968), il s'agit du deuxième plus faible total sur une même édition, femmes et hommes confondus, derrière 2021 (7).

La chute est vertigineuse par rapport à il y a quatre ans. En 2019, le public des Internationaux de France avait pu assister à 23 victoires de ses protégés, soit 2,3 fois plus de succès avec seulement un représentant tricolore de plus.

Made with Flourish

Le 3e tour est le nouveau plafond

Longtemps, la grande interrogation a été de savoir combien de Français réussiraient à se hisser en deuxième semaine. Voir au moins un joueur disputer les huitièmes de finale était considéré comme un acquis. Mais depuis 2020, aucun Tricolore n'a dépassé le troisième tour (et même le 2e tour en 2021 et 2023). Ce qui n'était jamais arrivé depuis le début de l'ère Open (1968) s'est produit lors de chacune des trois dernières éditions de Roland-Garros.

Depuis 2012, la tendance est clairement à la baisse pour les joueurs et les joueuses tricolores, de moins en moins nombreux au 3e tour.

Les têtes de série en voie de disparition

C'est l'arbre qui cache la forêt. Grâce à Caroline Garcia (n°5), le clan tricolore a évité de se présenter à Roland-Garros sans la moindre tête de série pour la deuxième année consécutive. Derrière elle, les 27 autres représentants français sont tous classés bien au-delà des 32 premiers rangs mondiaux (qui décernent automatiquement un statut de tête de série).

Chez les hommes, le joueur le mieux classé dans la hiérarchie mondiale est Ugo Humbert, 40e. La deuxième femme la mieux classée est Alizé Cornet (62e). Sachant que 32 joueurs de chaque tableau intègrent le troisième tour, il n'est pas si illogique de constater l'absence de Français à ce stade cette année.

Made with Flourish

La rétrogradation générale des joueurs français dans la hiérarchie du tennis mondial montre surtout que le déclin n'est pas à constater uniquement sur l'ocre parisien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.