Retraites : hausse de la CSG ou des cotisations ?

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 27/08/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Deux pistes sont encore à l'étude: la hausse de la CSG ou celle des cotisations patronales et salariales. Bonjour Jean-Paul Chapel. Combien de milliards faut-il trouver.

Jean-Paul Chapel : 7 milliards, c'est le déficit annuel du régime général. Première piste : la CSG. Elle touche les salaires, les retraites, les allocations chômage et les revenus de l'épargne. 0,5 point en plus, c'est 6 milliards dans les caisses. Problème : un salarie au Smic perdrait 6 euros par mois. C'est un impôt et ça grignote encore le pouvoir d'achat.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la hausse des cotisations.

Jean-Paul Chapel : Avec cette 2e piste, on ne touche que les salaires. Ces cotisations sont payées par les employeurs ET les employés. Ça rapporte moins : 0,1% par an soit, à terme, 2,6 milliards d'euros. Un salarié au Smic perdrait 1,30 euro Mais ça augmente le coût du travail donc ça pénalise la compétitivité. Selon le Medef, 10.000 emplois seraient menacés. Entre CSG et cotisations, le gouvernement pourrait panacher pour tenter de limiter les inconvénients de l'un et de l'autre.

Elise Lucet : Merci. Déclaration de John Kerry, hier, à propos de la Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==