Washington direct, France info

Le ''Mr Coronavirus'' de la Maison Blanche en passe de devenir une idole chez les démocrates

Détesté par Donald Trump, le Dr Fauci, à son corps défendant, est devenu un personnage central de la campagne pour l'élection présidentielle américaine.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Donald Trump et Anthony Fauci, le 19 octobre 2020.
Donald Trump et Anthony Fauci, le 19 octobre 2020. (MANDEL NGAN / AFP)

Les médias ont tous déjà largement parlé du Dr Anthony Fauci, 79 ans, grand patron de l’Institut des maladies infectieuses, conseiller médical de tous les présidents depuis Ronald Reagan, et qui depuis mars est le ''M. Coronavirus'' à la Maison Blanche. Il personnifie également, aux yeux notamment du camp démocrate, la voix de la raison auprès du président. Sauf que le Dr Fauci, à son corps défendant, est récemment devenu un personnage central de la campagne.

L'affaire se déroule en trois actes. Premier acte : la semaine dernière, l’équipe "Trump 2020" diffuse une publicité télévisée dans laquelle on fait dire à Anthony Fauci que personne d’autre que Trump n’aurait fait mieux contre le Covid-19, sauf que les propos étaient tronqués et déformés. Grosse colère du médecin qui a expliqué que jamais on ne l'avait ainsi utilisé politiquement. Deuxième acte : dimanche soir, sur CBS, le Dr Antony Fauci est l’invité de l’émission 60 Minutes, et on lui demande s’il a été surpris d’apprendre que Donald Trump ait attrapé le coronavirus, après avoir notamment organisé une répétition à la Maison Blanche. Et voici ce qu’il répond : ''Absolument pas, presque personne ne portait de masque, quand j’ai vu ça, j’ai pensé : Oh mon Dieu !''

Le symbole de ce Trump qui ne veut pas voir 

Rarement le conseiller scientifique avait à ce point désapprouvé la conduite du président. La réaction furieuse de Donald Trump ne s'est pas fait attendre : en meeting dimanche soir, Tump explique que s’il avait écouté les scientifiques, le pays serait au bord de la catastrophe. Puis, lundi matin, Trump qualifie Fauci de "désastre" et les experts, dit-il, sont "des abrutis". Enfin, lundi en meeting à Prescott, en Arizona, Donald Trump explique le fond de sa pensée : ''La pandémie, on en a marre ! Le Covid, CNN, ils ne parlent que de ça ! Mais les gens ne vous écoutent plus, bande de bâtards !'' Si Donald Trump tape à bras raccourcis sur Fauci, c’est aussi parce que le médecin symbolise ce Trump qui ne veut pas voir et a un bilan catastrophique de plus de 220 000 morts aux États-Unis.

Biden, lui, dans ses clips de campagne, lors du premier débat et à chaque intervention télévisée, répète qu’il fera confiance aux scientifiques et aux médecins. Quant au Dr Fauci, il est dans le camp démocrate en train de devenir une idole, un peu comme la magistrate Ruth Bader Ginsburg a pu l’être : à Washington, les boutiques démocrates vendent maintenant des mugs, des tee-shirts ou même des bougies à son effigie !

Donald Trump et Anthony Fauci, le 19 octobre 2020.
Donald Trump et Anthony Fauci, le 19 octobre 2020. (MANDEL NGAN / AFP)