Washington direct, France info

Donald Trump n'a payé que 750 dollars d’impôt fédéral en 2017 : des révélations qui vont pimenter le débat face à Joe Biden

Le ''New York Times'' s'être procuré les données fiscales sur plus de vingt ans de l'ex-magnat de l'immobilier, qui avait toujour refusé de les dévoiler depuis son élection.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Donald Trump, le 27 septembre 2020, à Washington.
Donald Trump, le 27 septembre 2020, à Washington. (JOSHUA ROBERTS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Il y a quatre ans, celui qui n’était encore que le candidat républicain avait promis qu’il allait rendre publique ses déclarations d’impôts, une tradition suivie par les candidats à la Maison Blanche depuis les années 1970, qui publient donc leurs patrimoines et publient leurs feuilles d’impôts. Une fois élu, Donald Trump n’a pourtant jamais rendu publics ces documents. La feuille d’impôts de Trump est même devenue au fil des ans un enjeu politique et juridique. Les révélations du New York Times dimanche 27 septembre tombent à pic, à quelques heures du premier débat face à Joe Biden et à 36 jours de l’élection. Ces révélations vont évidemment profiter au camp démocrate.

Donald Trump est endetté

Le New York Times ne publie pas les feuilles d’impôts mais, au terme de son enquête (en anglais), affirme avoir eu accès à presque deux décennies d’informations fiscales concernant l’homme d’affaires. La révélation la plus hallucinante est sans doute qu'en 2016, année de son élection, Donald Trump n'a versé au trésor américain que... 750 dollars. Idem en 2016. Et sur dix des quinze années précédentes : rien, pas le moindre dollar. L’explication est simple : l’homme d’affaire perd plus d’argent qu’il n’en gagne et il est très endetté. Certes sa participation à l’émission télévisée "The Apprentice" lui a rapporté un peu plus de 400 millions de dollars mais la plupart des 500 entités qui composent la Trump Organization sont dans le rouge : les golfs qu’il possède ou le Trump Hotel à Washington perdent chaque année des dizaines de millions.

Voilà qui écorne sérieusement l’image que Trump veut incarner depuis des années : celle d’un businessman à qui tout réussit. Et puis, dans cette enquête du New York Times, il y a d’autres révélations plus anecdotiques : on apprend par exemple qu'avant qu’il soit président, Donald Trump se faisait rembourser son coiffeur, en frais professionnel, soit environ 70 000 dollars par an.

La réaction de Donald Trump ne s'est pas faite attendre : ''Fake news !'', assure le président américain. En somme, des informations complètement fausses, a dit hier Donald Trump. A la faveur de ces révélations, nous avons comparé avec la feuille d’impôts de son adversaire démocrate Joe Biden, publiée sur son site internet. En 2017, l’ancien vice-président déclare avoir payé en impôts fédéraux la somme de 3,4 millions de dollars. C’est environ 5 000 fois plus que Donald Trump.  

Donald Trump, le 27 septembre 2020, à Washington.
Donald Trump, le 27 septembre 2020, à Washington. (JOSHUA ROBERTS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)