Washington direct, France info

Donald Trump envisage de financer lui même une partie de sa campagne présidentielle à un milliard de dollars

Le président américain est prêt à puiser dans ses propres fonds pour compenser les dépenses vertigineuses de sa campagne.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Donald Trump pendant un meeting de campagne en Caroline du Nord mardi 8 septembre 2020.
Donald Trump pendant un meeting de campagne en Caroline du Nord mardi 8 septembre 2020. (SEAN RAYFORD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

À l'approche de l'élection présidentielle américaine le 3 novembre, Donald Trump envisage de mettre lui-même la main à la poche pour financer sa campagne électorale. Les chiffres donnent le tournis. Tous les quatre ans, de nouveaux records de dépenses sont battus avec la présidentielle. 2020 suit exactement la même tendance. Les médias aux États-Unis évoquent déjà "l’élection la plus chère de l’histoire".

Les dépenses pharaoniques du camp Trump

Cette année, Donald Trump n’exclut pas de puiser dans ses économies comme il l’avait fait en 2016 avec plus de 60 millions de dollars investis en son propre nom. Il l’a dit mardi 8 septembre lors d’une journée marathon, entre deux discours en Floride et Caroline du Nord : "Oui, si je dois le faire, je le ferai. Nous avons dû dépenser plus d’argent dès le départ à cause de la pandémie et de la désinformation des démocrates. Nous avons fait un excellent travail avec le  Covid, avec le virus chinois, mais la presse a menti et nous avons dû dépenser beaucoup d’argent."

En clair, Donald Trump a dû dépenser beaucoup d’argent en propagande électorale avec notamment des clips de campagnes très onéreux à la télévision, à la radio et sur internet.

Selon une longue enquête du New York Times (article en anglais) publiée lundi, l'équipe de campagne du président américain a eu la main lourde. Le trésor de guerre d’un milliard de dollars dont disposait le camp Trump après des levées de fond, est déjà amputé de 800 millions de dollars. À 54 jours de l'élection. 

Du côté démocrate, les finances se portent bien

L'adversaire de Donald Trump Joe biden a battu un record : au mois d’août, il a levé plus de 364 millions de dollars, dont 205 millions ont été collecté sur internet auprès de petits donateurs, selon son équipe de campagne. Le précédent record date de septembre 2008 : Barack Obama avait levé 200 millions de dollars sur ce mois. Joe Biden ne va pas laisser dormir cet argent, d’ici le 3 novembre, jour de l’élection, il promet d’inonder les télévisions et les réseaux sociaux, avec une vaste campagne publicitaire chiffrée à 280 millions de dollars.

Donald Trump pendant un meeting de campagne en Caroline du Nord mardi 8 septembre 2020.
Donald Trump pendant un meeting de campagne en Caroline du Nord mardi 8 septembre 2020. (SEAN RAYFORD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)