Washington d'ici, France info

PODCAST. La démocratie américaine à l'épreuve de Trump

Suite à l'élection de Joe Biden au collège électoral, Donald Trump ne reconnaît toujours pas sa défaite.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Donald Trump, le 13 novembre 2020 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis).
Donald Trump, le 13 novembre 2020 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis). (MANDEL NGAN / AFP)

Cette semaine, les Américains ont découvert en direct à la télévision quelque chose de nouveau : le vote des grands électeurs, une formalité qui d'habitude ne suscite pas grand intérêt. Joe Biden a été élu par ce collège électoral, un pas de plus vers son arrivée à la Maison Blanche. Il sera le 46e président des Etats-Unis et personne ne peut plus rien y faire. 

Mais d'ici le 6 janvier, date à laquelle ces résultats seront validés, le camp Trump espère encore compliquer les choses pour le camp démocrate par la voie parlementaire. Un effort vain, puisqu'il faudrait avoir l'accord de deux chambres pour contester le résultat, dont l'une acquise aux démocrates.

La démocratie affaiblie ou renforcée ?

 Une élection sur fond de pandémie, de nombreux votes par correspondance, des recours du camp Trump... Dans le cadre de ce scrutin si compliqué, la démocratie américaine, ses institutions ont-elles bien fonctionné ?

Cette élection va en tout cas laisser des traces, avec la crainte d'une crise de confiance au sein de la population suite à de nombreuses allégations de fraudes venues du camp Trump, et ce malgré le rejet de tous ses recours en justice.

Sur le terrain, les partisans de Donald Trump sont convaincus que l'élection lui a été volée, que démocrates et juges sont corrompus. 

 

Donald Trump, le 13 novembre 2020 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis).
Donald Trump, le 13 novembre 2020 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis). (MANDEL NGAN / AFP)