Cet article date de plus de huit ans.

Le brame du cerf en forêt de Compiègne

écouter (5min)
Nous partons aujourd’hui en forêt de Compiègne, dans le département de l'Oise. De mi-septembre à début octobre, c'est la saison des amours pour les cerfs et la période idéale pour les écouter bramer.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (© oisetourisme.com)
  (© Nicolas Rasson)

En cette saison, les cerfs sont en chasse et se disputent les biches. Pour vivre cette étonnante virée sonore, l'Office national des forêts (ONF) organise des balades nocturnes autour du village médiéval de Saint-Jean aux Bois, près de Compiègne. Vous aurez notamment la chance d’être en compagnie de Luc Bison. Ce colosse barbu à la voix de stentor est guide forestier depuis 33 ans.

Il faut d’abord bien s’équiper, bottes, ciré, pantalon. Mais oubliez appareil photo et lampe de poche. Il faut se faire le plus discret possible. Cette plongée dans la nuit noire est parfois un peu flippante. A part la lune et les vers luisants, plus de repères, on est suspendu aux bruissements d’ailes de chauve-souris qui chassent. Heureusement, entre deux cris de chouette, le guide Luc Bison joue les éclaireurs. Et même les imitateurs.

Le brame du cerf, ce n’est pas sur commande, il arrive qu’on ne l’entende pas. Quoi qu’il en soit quelle subtile odyssée ! Au final deux heures de marche et près de 4 km parcourus. Et la sensation d’avoir effectué un voyage presque imaginaire, hors du monde.   

Avant les douze coups de minuit, vous pouvez rejoindre l’auberge "A la bonne idée" située à deux pas, à Saint-Jean-aux-Bois. C’est dans ces murs qu’en 1937, un certain Emile Carrara composa la mélodie de la célèbre chanson Mon amant de Saint-Jean . Dans cette ancienne capitainerie du XVIIe siècle, on sert une cuisine gastronomique, une étoile au guide Michelin. Alors comment ne pas perdre la tête face à l’escalope de foie gras poêlé à la mangue ? Et comment ne pas s’émouvoir face au plus vieux monument du village, un vieux chêne de plus de 750 ans ! C’est bien lui le plus beau de Saint-Jean !

Et puis, sans plus réfléchir, à 6 km de là, courrez donc visiter le château de Pierrefonds avec ses huit tours aux ardoises violines. Perchée sur sa colline, cette forteresse a été restaurée au XIXe siècle par l'architecte Viollet-le-Duc dont on célèbre en ce moment le bicentenaire de la naissance. Sur le chemin de ronde à la nuit tombée on entend parfois au loin les cerfs bramer.

Les balades nocturnes en forêt de Compiègne ont lieu jusqu’au 4 octobre, ça coute 10 € Renseignements et réservations sur le site www.oisetourisme.com.

Et puis dernier conseil, n’oubliez pas votre panier d’osier car Luc Bison organise aussi en ce moment des sorties champignons.

  (Château de Pierrefonds © oisetourisme.com)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.