Voyage, mode d'emploi, France info

Des glaciers de Patagonie au désert d'Atacama : la traversée du Chili

C’est la haute saison pour visiter le Chili. Découvrons ce pays long de 4.000 kilomètres, de la Patagonie, au sud, jusqu'au désert d'Atacama, au nord.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Désert d'Atacama© Elsa Ruiz Bouissou)
(Vigognes, lamas des Andes en Patagonie © Elsa Ruiz Bouissou)

Le Chili s’étend sur environ 4.000 km. On peut traverser le pays du sud au nord, d e Puerto Natales à Calama, en bus et en avion. C’est le périple qu’a réalisé Virginie Seiller. En Patagonie, cette globe-trotteuse a suivi le fameux circuit W. Ce trek de cinq jours traverse le Parc national Torres del Paine, entre la Cordillère des Andes et la steppe de Patagonie.

"C’est minéral partout. Et on se sent vraiment happé par la nature. On plonge dedans avec délectation. Il m’est arrivé de marcher le long de lacs turquoises quand tout d’un coup un arc en ciel surgit, on voit la crête des nuages dans la brume et les nuages qui s’échappent, c’est féérique".

(Las Torres, parc TORRES del Paine, Patagonie, Antarctique chilienne © Elsa Ruiz Bouissou)

Virginie a navigué sur le lac du glacier Grey. Une mer de glace qui s’arrête net dans un réservoir. Sa coulée a des reflets bleus électriques.

(Lago Grey, parc Torres del Paine, Patagonie, Antarctique chilienne © Elsa Ruiz Bouissou)

La globetrotteuse a crapahuté sept heures par jour, parfois avec un vent de 70km/h de face.

"La Patagonie est une terre rude. C’est une nature sauvage, on sent le bout du monde, c’est vraiment  une terre balayée par les vents, par les pluies. Mais ce type de voyage s’adresse à tout le monde. Pendant la randonnée, j’ai croisé des familles avec des enfants et chacun portait son sac à dos. En plus, c’est impossible de se perdre. Et chaque soir, on a réservé un refuge. Les habitants sont extrêmement gentils et bienveillants".

Une chaleur que l’on retrouve dans les cafés-bars. Comme à Valparaiso, cité portuaire située à 124 km au nord-ouest de Santiago du Chili, la capitale.

(Valaparaiso, colline du cerro Allegre © Elsa Ruiz Bouissou)

Valparaiso et ses maisons colorées sont perchées sur des collines. D’où la présence de funiculaires.

"Ce sont des caissons en métal qui datent de 1880, les câbles grincent. Sensations fortes garanties et plus trépidant que le train fantôme à la Foire du Trône !"

Dans les quartiers du Cerro Concepción et du Cerro Alegre, Virginie a dégusté le traditionnel ceviche. Du poisson cru mariné dans du jus de citron, très fin surtout accompagné de vin chilien.

(Ceviche de poisson cru © Elsa Ruiz Bouissou)

Au nord du Chili, à 1h30 en bus de l’aéroport de Calama, bienvenue dans le désert d’atacama. Volcans accrochant les 6000 mètres, vastes étendues rocheuses, geysers : voici le décor.

"J’ai découvert des paysages que je n’avais jamais vus nulle part ailleurs. Des paysages lunaires, j’avais l’impression d’être sur Mars. L’atmosphère est presque mystique. C’est complètement fou de se promener le long d’un lac turquoise ou vert émeraude avec des dizaines de flamands roses devant soi. J’avais l’impression d’avoir six ans et de découvrir le monde".

(Flamands roses, désert d'Atacama, nord du Chili © Elsa Ruiz Bouissou)

Côté budget, le Chili est considéré comme l’un des pays les plus chers d’Amérique latine.

"Comptez en moyenne 8 à 9 euros pour un plat au restaurant et minimum 28 euros la chambre d’hôtel", précise Virginie.

En avion, à partir de 850€ l’A/R Paris-Santiago du Chili avec une escale à Madrid.

Dernier conseil…

"Prévoyez des lunettes et une bonne crème solaires parce que ça cogne!"

(Désert d'Atacama© Elsa Ruiz Bouissou)

EN PRATIQUE

**S’INFORMER > Le Consulat Général du Chili >   64, Boulevard La Tour-Maubourg Paris (7) www.cgparis.cl  Tél. : 01 44 18 59 96**

Y ALLER > En avion à partir de 850€ l’A/R (Paris-Santiago du Chili avec une escale à Madrid) sur la compagnie Iberia Airlines. www.iberia.com

OÙ MANGER > CAFE KAIKEN, Puerto Natales. "Le saumon frais accompagné de légumes croquants y est succulent". https://es-es.facebook.com/pages/Cafe-kaiken

> CAFE DEL PINTOR, Valparaiso. Menu le midi à 8 €. "Sur la carte, on trouve notamment du poulet et des légumes sautés . J’ai aimé le joli décor peint par un français, représentant différents quartiers de la ville". https://es-es.facebook.com/pages/Cafe-del-Pintor

OÙ DORMIR > Hôtel ERRATIC ROCK, Puerto Natales. À partir de euros 28€ la chambre simple. "Cet établissement organise une réunion tous les jours sur le circuit W, ils sont de très bons conseils ! " www.erraticrock.com

> Hôtel QUINTA ADELA, San Pedro de Atacama. À partir de 104€ la chambre double. "José Miguel, le patron est adorable. Il nous a aidés à organiser l’une des excursions dans le désert d’Atacama : lac salé, vallée de la lune, vallée de la mort etc…". http://quintaadela.wix.com/quinta-adela

> B&B THE YELLOW HOUSE, Valparaiso. "L’accueil de Charly et Ana est formidable. Et la vue de la chambre "Ocean View" est tout simplement spectaculaire". www.theyellowhouse.cl

CHANGE> Le peso chilien (1 euro = en moyenne 727 pesos).

(Désert d'Atacama© Elsa Ruiz Bouissou)