Voyage, mode d'emploi, France info

Dans les steppes de Mongolie

Cap sur l’Asie centrale, en Mongolie qui célèbre ce week-end sa fête nationale, le Naddam. Grâce à l’immensité de ses paysages, la Mongolie, c’est la promesse d’un voyage hors du temps et au plus près de la nature. Et la meilleure saison pour découvrir le pays de Gengis Khan, c’est l’été.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© YBP)

Pendant la haute saison touristique, de juin jusqu’en août, le temps est chaud et sec en Mongolie. Le mercure tutoie en journée les 35 degrés.

C’est aussi l’été que sont organisées des célébrations en l’honneur de Gengis Khan, à l’origine de l’empire mongol. Ces festivités ont lieu jusqu’en septembre dans le parc national de Khan Khentii , à près de 300 km de la capitale Oulan-Bator . Au programme, treks à cheval, tir à l’arc et concerts de chant diphonique, qu’on appelle le khoomi.

Notre invitée voyageuse, Olivia, s’est immergée avec bonheur dans ce tableau d’espaces infinis mêlant steppes, déserts et montagnes .

"C’est quand même impressionnant de voir ces grands espaces sans arbres, on n’est vraiment pas habitués. Ce sont principalement des collines mais dans la région où nous étions, ce n’était pas plat."

(© YBP)

Olivia est partie en expédition dans la région centrale de l'Arkhangai et dans la Vallée de l'Orkhon . Au départ d’Oulan-Bator, elle a embarqué à bord d’un minibus accompagnée d’un guide local.

"Le chauffeur nous a conduit dans l’herbe sur une piste, on passe à gué dans des rivières en se demandant s’il sait que ce n’est pas profond. C’est extraordinaire, donc on a nos réserves d’eau, de quoi manger. On roule beaucoup et encore on n’est pas allés très loin, jusqu’à Kharkhorin l’ancienne capitale de la Mongolie mais ça prend déjà du temps. Au détour d’une colline, on voit des chameaux sauvages et hop on se retrouve au milieu de ces animaux."

Dans les steppes, les familles nomades élèvent aussi des chèvres et des yacks. Olivia a été accueillie dans l’une de leur yourte, leur tente traditionnelle. A l’intérieur, des meubles peints à la main et une décoration très soignée.

"Donc ils ont souvent deux yourtes : la leur et une pour accueillir les voyageurs de passage."

(© YBP)

Olivia a fait une balade à cheval en compagnie du chef de famille.

"Il n’y avait que nous dans la vallée mais c’est une énorme vallée. On est montés avec lui au coucher du soleil, on l’a aidé à faire rentrer ses moutons et ses chevaux en montant sur une colline, ça c’est extraordinaire !"

Calme, liberté, immensité.

Le soir, Olivia a testé le barbecue mongol. Les nomades font cuire du mouton dans l’eau grâce au poêle au centre de la yourte. Autour d’une mini-table, on boit ensuite de la vodka à tour de rôle avec un seul petit verre qui passe de convive en convive…plusieurs fois.

(© O.P)

A Kharkhourin l’ancienne capitale , Olivia a visité le monastère bouddhiste de erdene zuu . Avec à l’intérieur plusieurs temples. L’occasion pour Olivia d’assister à une cérémonie mémorable avec des moinillons tout d’orange vêtus.

 

Pour un circuit en groupe de 12 jours en Mongolie tout compris comptez autour de 2 000 euros .

**EN PRATIQUE

[Site de l'ambassade en France

Voyage-mongolie.com

Evaneos.com](http://www.evaneos.com)**

Huwans

(© YBP)