Vous le partagerez aujourd'hui, France info

Vous le partagerez aujourd'hui. Besoin de soutien (et d'argent) : La Manif pour tous distribue une publicité dans "La Croix"

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, une publicité de La Manif pour tous dans le quotidien "La Croix".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un encart de La Manif pour tous a été distribué aux abonnés avec le journal \"La Croix\", le 6 septembre 2018. 
Un encart de La Manif pour tous a été distribué aux abonnés avec le journal "La Croix", le 6 septembre 2018.  (Twitter / Emmanuel Goubert)

Les abonnés du journal La Croix ont reçu, jeudi 6 septembre, avec leur exemplaire du jour, une publicité de La Manif pour tous. Sur cette page imprimée au format A4, il y a la photo d'un homme, d'une femme et de deux enfants, avec ce slogan : "Alerte, rentrée à hauts risques pour l'enfant et la famille". Étrangement, cette publicité ne sent pas la communication commerciale de Center Parcs ou de Kiabi, parce qu'il s'agit d'un appel aux dons pour La Manif pour tous. Le terme "publicité" est indiqué en bas à droite et seul le logo de La Manif pour tous est présent et visible. Le but de cette campagne est de récolter quelques piécettes afin de mener le combat contre la procréation médicalement assistée (PMA) étendue à toutes les femmes, comme l'a promis Emmanuel Macron.

Recherche de nouveaux soutiens

Nombreux ont été les lecteurs choqués par cette publicité. Une avalanche de critiques a inondé les réseaux sociaux et la direction du journal a été obligée de s'expliquer en défendant l'idée qu'une publicité n'engage par une rédaction. Nos lecteurs savent faire la différence, a dit la direction. Mais pourquoi La Manif pour tous se paye une publicité dans La Croix et non pas dans L'Humanité ? Il s'agit bien d'aller chatouiller sous le nez, un lectorat catholique sensible aux débats sur la PMA.

En effet, si La Manif pour tous est majoritairement catholique, tous les catholiques ne sont pas favorables à La Manif pour tous. Il faut donc draguer. Et pas de manière subtile. La Manif pour tous, c'est comme le séducteur ivre en soirée. C'est le seul à vous dire que lui ne boit jamais parce qu'il n'a pas besoin de cela, alors qu'il a un bout de sa chemise coincée dans sa braguette. Autant le dire comme cela, La Manif pour tous à ses idées coincées dans sa braguette.

Une affaire de régie publicitaire, devenue politique

On connaît les opinions politiques de ses dirigeants, La Manif pour tous est centriste... entre Les Républicains et le Rassemblement national. Pas évident pour un catholique de gauche de les soutenir. Le lectorat de La Croix est donc devenu une "target", comme cela se dit subtilement chez les experts en séduction. D’ailleurs, il est étonnant que La Manif pour tous fasse encore ce genre de publicité, on les pensait plus modernes. Sens commun, sa version politique, a soutenu Laurent Wauquiez, ils auraient dû lui demander les numéros de portable de chacun, lui qui possède le plus grand annuaire de France dans son salon.

La Manif pour tous se fait bruyante depuis les discussions autour de la future loi sur la bioéthique, elle souhaiterait refaire le coup des rassemblements monstre de 2013, jouant aisément sur la confusion entre la PMA et la gestation pour autrui (GPA), sans parler du jeu vidéo GTA. Le projet de loi sur la bioéthique et la PMA devrait arriver au parlement début 2019. Le journal La Croix sera-t-il plus vigilant ? Il reste encore quelques mois pour se faire des nœuds au cerveau.

Un encart de La Manif pour tous a été distribué aux abonnés avec le journal \"La Croix\", le 6 septembre 2018. 
Un encart de La Manif pour tous a été distribué aux abonnés avec le journal "La Croix", le 6 septembre 2018.  (Twitter / Emmanuel Goubert)