Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. "Yesterday", un plagiat d'aujourd'hui ?

Le nouveau film de Danny Boyle s'est-il inspiré d'une bande dessinée française ? De nombreuses coïncidences troublent l'originalité du long métrage.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Danny Boyle présentait Yesterday à New-York, le 4 mai 2019. 
Danny Boyle présentait Yesterday à New-York, le 4 mai 2019.  (THEO WARGO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Imaginez un monde dans lequel, d’un coup, les Beatles n’existent pas. Tel est le point de départ du film Yesterday où , après avoir été victime d'un accident de la route, un musicien raté va se réveiller dans un monde où les "Fab Four" n’ont pas existé. Il va donc s’emparer de leurs chansons pour devenir une star mondiale de la musique.

L'idée est simple, efficace et fantasmagorique ; cela donne envie. Un accident de la route, une réalité parallèle, et d'un coup, vous devenez François Valéry. Ce n’est pas pareil que les Beatles mais quelque chose avec ce film nous est famillier, à nous Français. L’histoire ne vous rappelle rien ? Elle ressemble pourtant beaucoup à celle du long métrage de Laurent Tuel, Jean-Philippe, dans lequel Fabrice Luchini, un fan de Johnny Hallyday, se réveille dans un monde où son idole n’existe pas et où le seul Jean-Philppe Smet réel est un patron de bowling.

Accusation de plagiat 

Mais cela n’est pas grave, seul notre orgueil de Français est blessé. Après tout, la pop culture est aujourd’hui mondialisée, alors avoir les mêmes idées est  fréquent. Toutefois, dans ce cas, nous passons un cran au-dessus car Yesterday ressemble énormément à une bande dessinée française écrite par David Blot, dessinée par Jérémie Royer et dont le titre n'est autre que... Yesterday.

L'histoire raconte le parcours d'un homme qui fait un bond dans le temps et se réapproprie le catalogue de chansons des Beatles. Même titre, même trait de caractère du personnage principal et le personnage féminin porte également le même nom dans la bande dessinée et dans le film. La maison d’édition ayant fait faillite, il est impossible aujourd’hui de mettre la main sur cet ouvrage mais la coïncidence est troublante. Un nouveau Trafalgar se préparerait-il entre la France et la perfide Albion ?  Il serait temps de mettre les choses au clair.

David Blot indécis

Personne n’est au courant. Danny Boyle, le réalisateur, connu pour Trainspotting et Slumdog Millionaire, s’est associé au scénariste de Love actually et de Coup de foudre à Notting Hill pour ce long-métrage. Un jour, un autre scénariste lui pitche cette histoire et la remet à sa sauce. De son côté, David Blot, qui travaille à Radio Nova, a eu un peu de mal à comprendre ce qu’il se passait et hésite à le poursuivre en justice.

En attendant, David Blot a rendu accessible en ligne, gratuitement, sa bande dessinée. Hasard ou coïncidence, ce genre d’affaire n’est pas nouvelle dans le monde du cinéma.

Danny Boyle présentait Yesterday à New-York, le 4 mai 2019. 
Danny Boyle présentait Yesterday à New-York, le 4 mai 2019.  (THEO WARGO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)