Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. Va-t-on battre un record de listes pour les élections européennes ?

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager, à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, combien de listes allons-nous avoir pour les élections européennes en France ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un électeur prend des listes de candidats pour les élections européennes dans un bureau de vote à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), le 25 mai 2014.
Un électeur prend des listes de candidats pour les élections européennes dans un bureau de vote à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), le 25 mai 2014. (FRED DUFOUR / AFP)

Vendredi 3 mai à minuit, la France pourrait se retrouver avec un nombre de listes conséquent pour les élections européennes. C'est également le cas dans les différents pays de l'Union où se confirme la tendance : moins on vote, plus il y a de candidats.

"C’est qui qui qu’est candidat ?",  la Française des Jeux aurait pu se mettre sur le créneau en attendant le nombre de listes pour les européennes en France. On n’en connaît pas encore le nombre mais dans le reste de l’Europe, il y a inflation. Ainsi en Allemagne, 41 listes vont se disputer les faveurs des électeurs. En cause, une décision de 2014 de l’équivalent du Conseil constitutionnel allemand qui a décidé que pour la première fois, aucun seuil d’éligibilité ne s’appliquerait pour l’élection des eurodéputés. Chez nous il faut atteindre au moins les 5% pour avoir des élus, ce n’est plus le cas en Allemagne donc tout le monde y croit. Et là, Benoît Hamon (qui nous écoute), doit se dire "Mais pourquoi je ne suis pas né Allemand ?"

En 2014,  sept partis ayant recueilli entre 0,6 % et 1,5 % des suffrages outre-Rhin ont ainsi réussi à décrocher un siège de député européen. Parmi eux, le Parti de la protection des animaux, le Parti national-démocrate, ouvertement néonazi, ou encore l’inclassable Die Partei ("Le Parti"), dont le principal point de programme était de construire un mur autour de la Suisse. Avec l’Espagne, l’Allemagne est le dernier pays à ne pas avoir de barre symbolique à dépasser pour avoir des députés. Donc parmi les 96 élus que le pays enverra siéger, à la fin, ça peut devenir la Foir'Fouille !

Les candidats se multiplient également en Europe de l’Est où pour éviter les éparpillements, on s’organise en coalition avec parfois des spécificités comme cette liste de droite catholique qui va s’opposer à une liste de droite cléricale. Même Malte est touchée par l’effet "Toi aussi fais ta liste" : le plus petit État de l’Union avait sept listes en 2014, cette année ce sera neuf. Ça va être fou.

Le Brexit à l'origine de cette inflation (entre autres)

Il faut rajouter que les sièges de la Grande-Bretagne ont été partagés parmi les membres de l’Union. Il y a donc encore plus de chances de gagner un siège. D’ailleurs la Grande-Bretagne est le seul pays à avoir moins de listes. 16 en 2014, 12 en 2019. Voter pour faire rentrer des députés alors qu’ils vont sortir. Et là on pense à ses électeurs qui systématiquement prennent tous les bulletins de vote avant de rentrer dans l’isoloir : le dimanche 26 mai quand vous irez voter, pensez à prendre une valise, ça peut aider.    

RADIO FRANCE

Un électeur prend des listes de candidats pour les élections européennes dans un bureau de vote à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), le 25 mai 2014.
Un électeur prend des listes de candidats pour les élections européennes dans un bureau de vote à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), le 25 mai 2014. (FRED DUFOUR / AFP)