Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. "The Upside", le remake américain d'"Intouchables", triomphe malgré les polémiques

Tous les jours de la semaine, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, la sortie du film américain "The Upside".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Dans \"The Upside\", adaptation américaine du film français \"Intouchables\", l\'acteur Kevin Hart (ci-contre) interprète le rôle d\'un aide-soignant venu du Bronx.
Dans "The Upside", adaptation américaine du film français "Intouchables", l'acteur Kevin Hart (ci-contre) interprète le rôle d'un aide-soignant venu du Bronx. (ANGELA WEISS / AFP)

Produit par Weinstein company, accusé de racisme, de discrimination envers les acteurs handicapés, et quelques tweets homophobes de la part d'une tête d'affiche du film, The Upside, le remake américain des Intouchables, est finalement sorti en salle vendredi 11 janvier et signe la meilleure sortie de la semaine. 

Le remake d’Intouchables, qui avait attiré 19 millions de spectateurs en France, ressemble à Intouchables sauf que l’action se passe à New-York, que les héros s’appellent Philippe Lacasse et Dell Scott, que le premier vient du très chic Upper East Side et que l’autre vient d’un coin difficile du Bronx, sinon le reste est identique. Ça n’empêchera pas des touristes français en voyage aux États-Unis de dire en sortant d’une projection : "Quel film ! Dommage qu’on en fasse pas des comme ça chez nous." 

Ça faisait un petit bout de temps que l’on attendait la sortie américaine du triomphe des réalisateurs Nakache et Toledano, en fait un vrai chemin de croix. Projeté dans différents festival en octobre 2017, The Upside doit sortir dans le courant de l’année 2018. Problème, c’est une production Weinstein company, du nom d’Harvey Weinstein, et l’acceuil de son catalogue est un peu froid quand démarre le mouvement Me too. On repousse le film, qui est étrillé par la presse, toujours aujourd’hui, mais également par des associations d’handicapés. En effet, le comédien qui joue le rôle du riche tétraplégique s’appelle Bryan Cranston. Peut-être l’avez-vous vu dans la série Breaking Bad. On lui reproche de ne pas être handicapé et de jouer un rôle d’handicapé. Un sujet très fort aux États-Unis où l’on critique souvent Hollywood pour ne pas toujours faire attention à la représentativité. Bryan Cranston explique que c’est le but du comédien d’interpréter. Mais rien à faire, le scandale est là. Un comédien hétérosexuel peut-il jouer un homosexuel ? Un comédien riche peut il jouer un chômeur précaire ? Les Etats-Unis s’interrogent. Un peu comme si dans un film sur les "gilets jaunes", on faisait interpréter Emmanuel Macron par Eric Drouet. 

À propos de scandale, ce n’est pas terminé, car le comédien qui joue le rôle d’Omar Sy dans The Upside, Kevin Hart, a lui renoncer à présenter les Oscars suite à l’exhumation de tweets homophobes. The Upside à donc pris sa revanche en réussissant sa sortie; Mais au fait, comment traduit-on : "Pas de bras, pas de chocolat"  en anglais ? Étrangement, une question qui ne sera pas abordée lors du grand débat national. 

Dans \"The Upside\", adaptation américaine du film français \"Intouchables\", l\'acteur Kevin Hart (ci-contre) interprète le rôle d\'un aide-soignant venu du Bronx.
Dans "The Upside", adaptation américaine du film français "Intouchables", l'acteur Kevin Hart (ci-contre) interprète le rôle d'un aide-soignant venu du Bronx. (ANGELA WEISS / AFP)