Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. Mais où est passé le "Salvator Mundi", le tableau le plus cher du monde ?

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager, à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, la disparition du tableau le plus cher du monde : "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le tableau \"Salvator Mundi\" de Léonard de Vinci a disparu.
Le tableau "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci a disparu. (JAYNE RUSSELL / ANADOLU AGENCY)

Jeudi 2 mai, la France et l'Italie célèbre les 500 ans de la disparition de Léonard de Vinci. En attendant une grande rétrospective, prévue au Louvre cet automne,  nul ne sait ce qu'est devenu le tableau le plus cher du monde signé du Maître, Salvator Mundi. Une histoire où se mélangent l'argent, la diplomatie et la religion.

C’est une annonce que nous verrons peut être bientôt fleurir dans les journaux :   "Recherche tableau le plus cher du monde pour rétrospective à venir, si vous le trouvez merci de l’envoyer au Musée du Louvre 75001 Paris". Où est passé le tableau le plus cher du monde ? Nul ne le sait. 

C’est vrai que cela peut paraître étonnant de dire : "Mais qu’est-ce que j’ai bien pu faire du 'Salvator Mundi' ?"  On a l’impression que la phrase qui suit va être :   "J’étais sûr de l’avoir posé là, c’est dingue". En fait depuis trois ans, le Salvator Mundi est un tableau qui agite passions, mystères et enjeux diplomatiques. Tout commence en novembre 2017. La salle des ventes Christie's met en vente un tableau peu connu de Léonard de Vinci. D’ailleurs est-il vraiment de lui ? Certains l’attribuent à ses disciples. Ce Christ sortant des ténèbres et venant, selon le titre du tableau "sauver le monde" n’est pas le plus connu du génie italien mais qu’importe, les acheteurs vont légèrement s’emballer :

400 millions de dollars plus 50 millions de taxes, record battu, adjugé à un acquéreur anonyme qui serait le prince saoudien Badr ben Abdallah, agissant au nom du puissant prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, lequel n'a jamais confirmé ni démenti. Christie's a juste confirmé que le tableau avait bien été livré. On ne sait pas vraiment qui est propriétaire mais on l’a peut-être localisé en Arabie saoudite ? Certains experts parlent de caves d’un musée à Genève. Mais il y a une chose de sûre. Le Louvre Abou Dhabi voulait exposer le Salvator Mundi en septembre dernier et finalement l’exposition n’a pas eu lieu, sans qu'aucune explication ne soit donnée. Quand le Louvre Paris demande à son homologue émirati mais où est passé le tableau le plus cher du monde ?", on lui répond : On ne sait pas…

En fait, cette affaire agiterait des questions religieuses, diplomatiques et économiques. Religieuses car en l’achetant, les Saoudiens se sont rendu compte qu’ils ne pourraient l’exposer dans un pays musulman. Jésus est reconnu comme prophète dans l’Islam mais son titre de sauveur du monde n’est pas reconnu, tout comme sa représentation physique. Ensuite, le fait que l’on ne sache pas vraiment s'il s’agit d’un tableau de Léonard de Vinci pourrait entacher la réputation du Louvre, qui serait prêt à l'exposer juste pour son prix. Même chose pour la réputation de Christie's. Le tableau le plus cher du monde, des dunes de sables, un acheteur mystérieux, on peut rajouter une secte sataniste et des mots en latins : en fait c'est assez simple d'écrire la bande-annonce du prochain Dan Brown... 

 

Le tableau \"Salvator Mundi\" de Léonard de Vinci a disparu.
Le tableau "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci a disparu. (JAYNE RUSSELL / ANADOLU AGENCY)