Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. Le Groenland a perdu deux milliard de tonnes de glace en une journée

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager, à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourdhui, la fonte des glaces qui s'accélère au Groenland, avec deux milliard de tonnes évaporées en une journée à cause d'un été précoce.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
De la glace au Groenland (illustration).
De la glace au Groenland (illustration). (M. LOHMANN / BLICKWINKEL)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Peut-être avez-vous vu cette photo, beaucoup partagée, de chiens tirant un traineau au Groenland et courant sur une grande étendue d’eau, sous un soleil éclatant. Un beau cliché, bien anglé, sans trace de doigts, mais qui n’aurait pas vraiment d’intérêt sans un tout petit détail : normalement, à cette période de l’année, les chiens ne courent pas dans l’eau mais sur de la glace.

La fonte intervient habituellement entre fin juin et mi-août. Le phénomène saisonnier a donc trois semaines d’avances et, s'il s’accélère, pourrait avoir de dramatiques conséquences. Deux milliard de tonnes et de neige perdues en une journée peut paraître énorme, surtout depuis des fenêtres parisiennes où 5 cm de neige provoquent le chaos.

2019 pourrait être une année record de fonte

Mais ce chiffre ramené à la surface globale de la deuxième plus grande île de la planète représente un millionième du volume total de la glace terrestre du Groenland. D’ailleurs, ce genre de fonte n’est pas nouveau puisqu’en 2012, un phénomène équivalent avait déjà provoqué une alerte de la sorte. Alors, se dit-on, il n’y a rien à craindre. Ça va, on a le temps, pourquoi paniquer ? En plus, j’ai une super bouée licorne.

En fait, le seul souci n’est pas tant le volume de la glace perdue mais la répétition des phénomènes. D’après les scientifiques danois et américains qui ont révélé cette perte massive de glace, 2019 pourrait être une année record de la fonte. Les glaciers sont des observatoires du réchauffement climatique et ont perdu neuf milliard de tonnes depuis 1961, selon le magazine Nature, contribuant ainsi à l’élévation du niveau de la mer.

Une erreur de traduction

Une nouvelle terrible qui s'est amplifiée avec une fake news verte répandue par de nombreux médias. Les premières alertes étaient en effet effrayantes. Elles disaient que le Groenland avait vu fondre d’un seul coup, en une journée, 40% de son territoire.

Une erreur de traduction ou d’interprétation d’un tweet de CNN car si 40% de la surface du Groenland a bien perdu de la glace, ça ne signifie pas que 40% de la glace du Groenland a fondu.

C’est vrai, c’est le week-end donc on réagit avec un peu de lenteur. Vu que le Groenland est sept fois plus grand que la France, sil il avait perdu 40% de son territoire, nous ferions cette chronique en tuba et maillot de bain et l’épreuve de natation serait primordiale au bac. Pour bien comprendre les enjeux du réchauffement climatique, rien ne sert d’exagérer les choses. 

De la glace au Groenland (illustration).
De la glace au Groenland (illustration). (M. LOHMANN / BLICKWINKEL)