Vous le partagerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. La Coccinelle, c'est fini, mais pas les souvenirs qui vont avec

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, l'arrêt de la production de la dernière génération des Coccinelle de Volkswagen.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La Coccinelle historique (à gauche) et sa descendante (à droite), dont Volkswagen a annoncé la fin de la production, en septembre 2018.
La Coccinelle historique (à gauche) et sa descendante (à droite), dont Volkswagen a annoncé la fin de la production, en septembre 2018. (CHINA PHOTOS / GETTY IMAGES ASIAPAC)

La dernière Coccinelle sortira des usines Volkswagen en juillet 2019. A la veille des journées du patrimoine, c’est un coup pour le patrimoine industriel et culturel mondial… Le constructeur allemand, à la peine depuis le scandale des moteurs truqués aux Etats-Unis, veut se recentrer sur des modèles familiaux, plus confortables, plus spacieux et plus résistants - aux rejets gastriques des enfants, l’un des composant de la voiture familiale, ne l’oublions pas.

Des nazis aux hippies

Elue voiture du 20e siècle par un collège de journalistes spécialisés, mythique et politique puisque créée en Allemagne avant la Seconde Guerre mondiale, la Coccinelle devient la voiture de la contre-culture dans les années 60. En quelques années, ce véhicule passe des nazis aux hippies, comme quelques fonctionnaires français à l’époque… Est-ce là le secret du succès de la Coccinelle dans notre pays ? Peut-être.

En tout cas, entre 1938 et 2003, c’est plus de 21 millions d’exemplaires du modèle historique qui ont été fabriqués dans le monde. La nostalgie est forte tant les souvenirs sont nombreux avec cette voiture, totalement remaniée et modernisée en 1998.

Faites un sondage et demandez : à quoi vous pensez si je dis "Coccinelle de Volkswagen" ? La majorité des personnes interrogées vous répondront : les films La Coccinelle. Une franchise signé Walt Disney qui, dans les années 60, comprend le potentiel sympathique du design de cette voiture avec ces deux petit phares qui ressemblent à des yeux rieurs et un numéro de course sur le capot, 53… Cinq films et une série télévisée avec des titres mythiques comme Un amour de Coccinelle, Un nouvel amour de Coccinelle, La Coccinelle à Monte-Carlo, La Coccinelle à Mexico.

L’idée de ces films c’est que la voiture n’est plus l’accessoire du héros, c’est elle l’héroïne, Choupette… ça c’est son nom français. En version originale, elle s’appelle Herbie. En anglais c’est un homme, en français c’est une femme, bref un vrai fantasme pour les amateurs de polémique sur le genre. Mais femme ou homme, cette voiture aime toujours frétiller de la jante.

La grand-mère des Transformers

Films mythiques aux gags simples, le principe de ces longs métrages c’est tout de même une voiture vivante. A l’époque ça paraissait normal. La Coccinelle c’est la grand-mère des Transformers, elle a son petit caractère… Il était temps que ça s’arrête avant qu’on ait l’avis de Choupette sur le passage aux 80 km/h…

Les derniers modèles de Coccinelle sont électriques, cette voiture a toujours su s’adapter au mode actuel. Avec son arrêt, ce ne sont pas que des souvenirs mais aussi un peu du charme d’une époque révolue, d’une route sans fin vers la Californie depuis l’Allemagne, longue mais assez pour siffloter le générique.

La Coccinelle historique (à gauche) et sa descendante (à droite), dont Volkswagen a annoncé la fin de la production, en septembre 2018.
La Coccinelle historique (à gauche) et sa descendante (à droite), dont Volkswagen a annoncé la fin de la production, en septembre 2018. (CHINA PHOTOS / GETTY IMAGES ASIAPAC)