Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. Emmanuel Macron, bientôt membre des Avengers ?

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, Emmanuel Macron, champion de la Terre.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Emmanuel Macron, président de la République, à Salzbourg (Autriche), le 20 septembre 2018.
Emmanuel Macron, président de la République, à Salzbourg (Autriche), le 20 septembre 2018. (CHRISTOF STACHE / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Demain, tous ensemble, nous passons dans une nouvelle dimension.  En effet, notre président de la République Emmanuel macron ne sera plus seulement notre président de la République : il sera officiellement "Champion de la Terre". C’est un vrai titre qui lui sera décerné à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, au cours du One planet Summit deuxième du nom. Pourquoi un tel titre ? Tout simplement parce qu’il a organisé le premier One planet Summit à Paris en décembre 2017, une initiative qui devrait se répéter chaque année. Un sommet en réponse au retrait des USA de l’accord de Paris sur le climat, où se mélangent politiques, ONG et  industriels. Au menu de cette deuxième réunion du genre, faire le point sur les avancées de la première. Généralement, quand on en est à organiser un sommet pour parler de ce qu’il y a eu dans le précédent, on n'a plus grand-chose à se dire ou alors on est à Radio France, parce qu’on aime bien ce genre de réunion.

D’ailleurs ce One planet summit two est déjà en-dessous de l’édition parisienne, puisque 300 personnalités sont attendues cette année contre 4 000 pour l’édition parisienne. À partir de demain soir, Emmanuel Macron sera donc officiellement président de la République française, chanoine de Latran, coprince d’Andorre et champion de la Terre ! Si avec tout cela, il n’intègre pas les Avengers, ce sera vraiment que les autres ont été pistonnés. Un titre honorifique et impressionnant à l’étranger qui rompt avec la mauvaise ambiance environnementale planant sur l’exécutif.

Champion de la Terre alors que les décisions du gouvernement ne vont pas dans le sens de l'écologie

Démission de Nicolas Hulot, réquisitoire de l’ex-ministre de la transition écologique, refus d’inscrire l’interdiction du glyphosate dans la loi, recul sur la fermeture de centrales nucléaires, augmentation d’émissions de CO2,  ce titre de Champion de la Terre, c’est comme si on récompensait les restaurants KFC de trois étoiles au Michelin, une certaine vision de la gastronomie. Prochainement si vous voyez Emmanuel Macron dans une cabine téléphonique en train de mettre un collant, ne paniquez pas, il revêt juste son habit de protecteur de la Terre.

Emmanuel Macron ne sera pas seul champion de la Terre : le premier Ministre indien, Narenda Modi, sera également récompensé. Ce sera pour l'encourager. L’Inde n’est pas vraiment exemplaire en matière de protection de l’environnement. Souvent à l’arrivée de l’hiver, les grandes villes du pays suffoquent. L’année dernière à New Delhi, l’air était si pollué sur une période que le respirer était l’équivalent de fumer 45 cigarettes dans la journée. Il ne faudra pas lui demander de courir à ce champion de la Terre. Sans être mesquin, on peut s’étonner du lourd bilan carbone provoqué par ces réunions puisque chacun y vient en avion. Prochaine étape : la COP24, qui se tiendra en décembre prochain. On ne sait pas vraiment quel sera le rôle des champions de la planète, mais sur place Emmanuel Macron aurait déjà décidé de changer la Marseillaise par un nouvel hymne, plus discret : 

Emmanuel Macron, président de la République, à Salzbourg (Autriche), le 20 septembre 2018.
Emmanuel Macron, président de la République, à Salzbourg (Autriche), le 20 septembre 2018. (CHRISTOF STACHE / AFP)