Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Un référendum le même jour que les élections européennes fera-t-il de ce dimanche électoral le plus cher de l'Histoire?

La piste d'un référendum pour clore le grand débat semble se préciser. Un vote qui pourrait se dérouler le même jour que celui des élections européennes. En France, les élections coûtent cher et ce 26 mai , si deux scutins se déroulent en même temps, pourrait battre des records . 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Premier tour des régionales 2010, le 14 mars, dans un bureau de vote de Pantin, en Seine-Saint-Denis.
Premier tour des régionales 2010, le 14 mars, dans un bureau de vote de Pantin, en Seine-Saint-Denis. (CÉCILE QUÉGUINER)

Ce double scrutin risque d’être le dimanche électoral le plus cher de l’histoire. En effet, si on se fixe sur les dépenses pour le dernier référendum (celui de 2005 sur la Constitution européenne), cela a coûté 130,6 millions d’euros au budget de l’Etat dont 114 millions pour imprimer, mettre sous plis et diffuser le traité aux 44,6 millions d’inscrits sur les listes électorales à l’époque. Un chiffre que l’on retrouve à peu près à chaque campagne électorale.

228 millions d'enveloppes

Ce fameux matériel de propagande, le nom est vintage, qui encombre tous les foyers à chaque élection, coûte très cher à l’Etat à chaque scrutin. D’un côté c’est pratique pour caler des meubles et ça peut faire un joli cadeau : "Oh ! La profession de foi de Jean Lassalle ! Tu as vraiment des pièces d’exception..." 
En 2016, le gouvernement envisage de supprimer ces envois pour les dématérialiser. Les professions de foi pourrait ainsi être seulement consultables sur le net ? Refus du Parlement au nom de l’exclusion numérique d’une partie du territoire, et avec l'argument que les professions de foi participeraient au choix final ou à la découverte du candidat. L'économie nette attendue (…) était de 168,9 millions d'euros. Donc s'il y a un référendum plus une élection le même jour, recevra-t-on le double d’enveloppes, donc 228 millions ?  

A cela rajoutons les clip électoraux, pris également en charge par l’Etat et coûtant près de deux millions. Des clips pour ou contre le référendum, qui seraient diffusés en même temps que les clips électoraux pour les européennes, toujours originaux...  Au final, on aura droit au retour du Hit machine avec la présentation des clips électoraux présenté par Charlie et Lulu, vintage… Outre le prix des envois postaux, il y a aussi les frais de campagne remboursés. Pour les européennes, si vous faites plus de 3% vous touchez près de 9 millions. C’est la loi, mais rajoutés à toutes les autres dépenses, d’un coup on se dit : faut-il un surplus ?

Le coût écologique dans l'addition

Et puis un coût auquel on ne pense pas, c’est le coût écologique. A la  dernière présidentielle, pour le premier tour avec 11 candidats, bureaux de vote + envois à domicile = 1 milliard de bulletins imprimés, soit 1 300 tonnes de papier. Pour les européennes 2019, ce serait entre 11 et 13 listes, plus le matériel pour le référendum. Du papier souvent recyclé mais l’annonce a provoqué comme un effroi dans les forêts françaises.  A noter que même si vous êtes abstentionnistes, vous participez aux dépenses. Participer à l’addition activement ou passivement, c’est un choix.

RADIO FRANCE

Premier tour des régionales 2010, le 14 mars, dans un bureau de vote de Pantin, en Seine-Saint-Denis.
Premier tour des régionales 2010, le 14 mars, dans un bureau de vote de Pantin, en Seine-Saint-Denis. (CÉCILE QUÉGUINER)