Votre France Info, France info

Les sacrifiés de Fukushima

Marie Linton signe un dossier dans le Parisien Magazine sur les sacrifiés de Fukushima, ces milliers d'ouvriers chargés de nettoyer la radioactivité aux alentours de la centrale depuis mars 2011.

(©)

On estime à 10.000 le nombre de personnes chargées de nettoyer les 13.000 kilomètres carrés. Le chantier est tellement grand qu'ils se concentrent essentiellement pour le moment sur les 1.000 kilomètres carrés de la zone interdite.

Il y a des liens historiques entre les entreprises de constructions et les yakuza. Or, ce sont justement ces entreprises qui sont chargées de la décontamination. Les yakuza sont chargés de recruter le personnel et prennent leur commission au passage.

Selon un patron d'entreprise, le passage par des réseaux illégaux est obligatoire car sinon il n'y aurait pas assez d'hommes pour travailler à Fukushima. Le bruit court que travail est ingrat, fastidieux et que la paie n'est pas celle que l'on pourrait attendre.

(©)