Votre France Info, France info

Astuces pour se loger quand on est jeune

Le problème du logement stresse autant les parents que les étudiants. Si rentrée rime souvent avec déménagement, vous êtes encore nombreux à chercher votre appartement. Ophélie Latil de Génération précaire et Jeudi noir est venue au micro de Nicolas Teillard apporter quelques idées et conseils.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Alors que les loyers des studios et deux pièces s'envolent,
il devient de plus en plus difficile de trouver un logement. "Il y a plus
de 150% d'augmentation des loyers sur les dix dernières années dans les zones
tendues comme à Paris"
confirme Ophélie Latil. Un phénomène qui serait
aussi valable dans les grandes villes. "Les premières villes touchées sont
Lyon, Aix et Antibes"
ajoute-t-elle. "Si le coût d'un studio ou d'une
studette va être de 500 à 800 euros, il faut faire attention au lieu où l'on va
se trouver et à ne pas trop payer de frais d'agence."
Par contre, il y a
des villes où cela va mieux comme "à Tours ou Lille où il est plus facile
de se loger"
. Au sujet de la vacance, cela concernerait 10 à 15% à Paris.
Ce implique une augmentation des prix des loyers.

En ce qui concerne la recherche d'appartement, les pièges
sont principalement :

les listes d'appartements; rester exigeant sur le choix du logement et ne pas accepter
n'importe quoi; des listes qui dépassent le cadre légal; les quittances et la rédaction du contrat sont inclus dans
les frais d'agence; le chèque de réservation est illégal. 

A noter que la garantie universelle des loyers arrive. Elle
va s'appliquer pour les personnes dont le taux d'effort est inférieur à 50% et
ce sera pratique pour les personnes qui n'ont qu'une caution. En ce qui
concerne les APL, il faut les demander très vite et "harceler la CAF tout en
insistant pour avoir un bail" selon Ophélie Latil.

(©)