Cet article date de plus de neuf ans.

La Tour Jean Sans Peur, une des dernières demeures médiévales de Paris

écouter
La Tour Jean Sans Peur, vestige du Paris médiéval, est l'un des édifices mis à l'honneur dans l'exposition "La demeure médiévale à Paris", présentée jusqu'au 14 janvier 2013 aux Archives Nationales.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

La
Tour Jean Sans Peur, située rue Etienne Marcel, dans le quartier des Halles, fait
partie de ces lieux oubliés des Parisiens qui chaque jour par
centaines passent devant sans la voir.

Son emplacement, en retrait de la rue actuelle, entre une école et un immeuble, la rende souvent invisible aux yeux des passants. Construite au XVe siècle par le duc de
Bourgogne, elle faisait partie d'un ensemble beaucoup plus vaste, un hôtel aujourd'hui détruit. Cette tour fortifiée, haute de 27 m, l'équivalent d'un immeuble de huit étages est représentative des tours d'escaliers qui furent associées aux
grands logis princiers à partir du XIVe siècle. On en trouvait de comparables au Louvre ou à Vincennes. Elle avait ainsi une double fonction : symbolique car elle attestait du pouvoir de son propriétaire et pratique car elle desservait le
grand logis attenant.

Classée
monument historique en 1884, la tour Jean Sans Peur concentre des éléments d'architecture
et de décor exceptionnels. Elle possède ainsi un monumental escalier à vis, en haut duquel on peut admirer une
voute sculptée dont le décor végétal est un véritable chef d'œuvre. En
poursuivant la montée vers le sommet de la tour, on découvre également deux
chambres équipées de cheminées et de latrines à fosse, munies d'un conduit d'aération, un niveau de confort assez exceptionnel pour l'époque.

La
Tour Jean Sans Peur est l'une des rares demeures
médiévales encore visibles à Paris, comme le montre l'exposition des Archives Nationales. Ouverte à la visite, elle est une précieuse source d'information sur la vie quotidienne au Moyen Age dans la capitale. La plupart des autres demeures n'offrent au regard que leur façade. C'est le cas de la maison de Nicolas Flamel, rue de Montmorency ou de l'hôtel de Clisson, dont subsiste le châtelet d'entrée, rue des Archives.

A savoir :

Exposition La demeure médiévale à Paris , aux Archives Nationales jusqu'au 14 janvier 2013. Tour Jean Sans Peur ouverte à la visite mercredi, samedi et dimanche de novembre à mars. Fermeture exceptionnelle du 24/12/12 au 01/01/13.  Exposition à la Tour Jean Sans Peur jusqu'au 3/04/13 : La cuisine au Moyen-Age.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.