Visite privée, France info

Jean-Jacques Rousseau à Chambéry

Jean-Jacques Rousseau né en 1712 est l’un des grands hommes célébrés cette année, trois cents ans après sa naissance. De nombreux évènements sont organisés à l’occasion de cet anniversaire, en particulier dans les lieux où a vécu le philosophe. Né à Genève et arrivé en France à l’âge de 16 ans, il a notamment séjourné entre 1736 et 1742 à la Villa des Charmettes à Chambéry.

(©)

Située
sur les hauteurs de Chambéry, dans un vallon protégé, la Villa des Charmettes est
une sobre maison du XVIIème siècle à l’architecture typiquement savoyarde. Elle
est entourée d’un jardin à la française, d’un verger et d’un coteau planté de
vignes. Jean-Jacques Rousseau évoque ce lieu auquel il est si attaché dans Les
Confessions
et dans Les Rêveries du promeneur solitaire. C’est
aux Charmettes qu’aux côtés de sa protectrice Madame de Warrens, il va
découvrir la nature, l’amour et constituer ce qu’il appelle lui-même son
magasin d’idées. Cet autodidacte va y forger sa pensée en lisant aussi bien
Voltaire que des ouvrages scientifiques ou des romans. Ces nombreuses lectures
lui permettront quelques années plus tard de construire son œuvre.

Dès
la fin du XVIIIe siècle, la Villa des Charmettes va devenir un lieu de
pèlerinage car les révolutionnaires ont fait de Jean Jacques Rousseau un
symbole. Les visiteurs anonymes ou célèbres se pressent pour visiter la maison
où le philosophe a passé une partie de sa jeunesse. Parmi les plus connus,
Hérault de Séchelles, Alphonse de Lamartine, George Sand ou encore François
Mitterrand qui y fit une visite privée en compagnie de Robert Badinter.Les
visiteurs de la Villa des Charmettes sont au centre de l’exposition présentée
sur place jusqu’au 31 mars : Les chemins de Jean-Jacques . Une
autre exposition Rousseau et la révolution se tient du 9 février
au 6 avril à Paris à l’Assemblée Nationale. Elle réunit le plus grand ensemble de
manuscrits de Jean-Jacques Rousseau jamais montré.

(©)