Une femme en été, France info

Une femme en été. Florence Sandis, coach et formatrice, fondatrice du Mediaclub’Elles

Elles ont été éprouvées, elles ont été en première ligne, elles sortent du confinement. Des femmes nous racontent leur été. Aujourd'hui, Florence Sandis, coach et formatrice. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Florence Sandis, coach et formatrice, fondatrice du Mediaclub\'Elles.  
Florence Sandis, coach et formatrice, fondatrice du Mediaclub'Elles.   (CORINNE VAGLIO)

Nom : Sandis

Prénom : Florence

Âge : 50 ans

Profession : coach et formatrice, fondatrice du Mediaclub’Elles.

C’est l’été de Florence, et il se résume en deux mots : reconfinement et Méditerranée. Non, ce n’est pas une blague...

On était tellement bien là où on était confinés, qu’on a reloué la maison ! 

Florence Sandis

à franceinfo

Direction : la Provence. Florence Sandis raconte cette histoire un peu folle, faite de rencontres, un enchaînement qui l’a menée dans un paradis, elle, son homme et leur fils. "J’avais connu une femme en Inde, à Auroville, où je vais chaque année. Voyant ce confinement arriver, je lui ai téléphoné, elle nous a trouvé une maison, au milieu de 40 hectares. On est partis comme des clandos, au petit matin, il fallait nous voir, il faisait nuit… Et bam, j’ai oublié mon ordinateur sur le trottoir à Paris."

Ironie du sort. Florence en rit, car cette femme à la voix douce et zen, aime bien les entourloupes de l’histoire. "J‘ai donc vécu une partie du confinement, sans ordi". Hein ? Mais c’est pas possible ! "Et si ! Et j’ai énormément travaillé. Avec un smartphone, on fait presque tout. Ça m’a pas empêchée de vivre au rythme du soleil, de l’aigle blanc qui passe dans le ciel, de mon enfant, et des naissances de chevreaux".

Ses clients, Dior ou BNP Paribas, visiblement, s’en portent très bien. Mais, cet été, pas de boulot à distance… que du farniente. L’été de Florence se poursuit dans un autre lieu magique, la Grèce. Ce sont SES racines.

Je passe d’abord à Athènes, je vois mes grands-tantes, elles ont 101 et 95 ans.

Waouh, c’est génial de les avoir encore ! "Oui, c’est très émouvant. Je vois aussi mes copines." Puis, elle disparaît sur une île. "Un lieu incroyable, je suis au bout du bout, dans un hôtel, il y a une piscine, et la mer en face". Ah, mais on veut l’adresse Florence…Ça y est, je l’ai, mais je la garde, et ouin, c’est comme ça…  

En revanche, elle ne rechigne pas du tout à donner la ville où elle doit terminer ses vacances : Chamonix. "C’est vraiment pour mon mec, il est fou de montagne". Et vous, vous y faites quoi ? "Heuuuu….je me ballade, je fais du yoga, mais hors de question de faire le Mont Blanc !"   

L’été va très bien se terminer pour Florence Sandis. Car son livre Briser le plafond de verre, sort en Poche. Pour elle et les femmes qu’elle forme, c’est la très bonne nouvelle de la rentrée.    

Florence Sandis, coach et formatrice, fondatrice du Mediaclub\'Elles.  
Florence Sandis, coach et formatrice, fondatrice du Mediaclub'Elles.   (CORINNE VAGLIO)