Cet article date de plus de neuf ans.

Turquie : la police anti-émeute repasse à l'action

écouter (15min)
Le gouvernement turc repasse à l'offensive face aux manifestants. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan demande aux manifestants de quitter le parc Gezi à Istanbul, berceau de la contestation depuis maintenant 12 jours.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ce matin, les forces anti-émeute ont réinvestit la place
Taksim. Les policiers voulaient nettoyer la place de ses drapeaux et banderoles, mais ils ont été accueillis par des jets de pierre.

Chili

Un scandale éclabousse le centre-gauche en pleine campagne
électorale. Ses figures de proue auraient profité d'une loi en faveur des
victimes de violations des droits de l'homme, pour acheter des voix. Des
accusations portées par le gouvernement de droite de Sebastian Pinera.

Sous la dictature, qui a duré de 1973 à 1990, des milliers de gens ont été
licenciés par les militaires pour leurs opinions politiques. Au retour de la démocratie,
une loi a été créée pour verser des réparations à ces "exonérés politiques". Etant donné que les documents manquaient
dans la plupart des cas pour réunir les preuves de leur licenciement, la loi a
permis aux autorités de se porter garant pour ces
gens. Entre 94 et 2004, 157.000 personnes ont bénéficié des réparations qui
prennent la forme, dans 80 % des cas, d'une pension de 215 euros par mois
exonérés d'impôts, d'où leur nom. Ce n'est pas suffisant pour vivre au Chili,
mais cela aide. Suite à des plaintes, l'inspection générale des Finances a étudié
9.000 cas au hasard. Ils ont conclu que 3.000 d'entre eux présentaient des
irrégularités.

Etats-Unis

Il s'appelle Edward Snowden et  son nom 
déchaine les passions. C'est cet ancien technicien de la CIA, âgé de 29
ans,  qui a permis à la presse de
dévoiler l'existence d'un vaste programme de surveillance des communications
aux Etats-Unis.

Réfugié à Hong Kong, il est aujourd'hui introuvable alors
qu'il fait désormais l'objet d'une enquête criminelle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.