Cet article date de plus de neuf ans.

Syrie : les attentats continuent

écouter
25 morts et 175 blessés dans des attaques à Alep. C'est le bilan des attentats à la voiture piégée contre deux bâtiments de la sécurité. La télévision d'Etat parle d'actes terroristes, alors que l'opposition parle d’une nouvelle mise en scène réalisée par le régime.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Jusqu'à présent la ville d'Alep, qui est la deuxième ville
de Syrie avec trois à quatre millions d'habitants, avait toujours été épargnée.
Mais c'est une région essentielle pour le régime syrien, car c’est une force
économique, explique Bassam Tahhan, politologue spécialiste du monde arabe.

Chine

Depuis quelques années les "fils de" font parler
d’eux. Ce sont les héritiers de la génération qui a fait fortune depuis
l’ouverture économique de la Chine. Avec leurs frasques, ces jeunes défrayent
régulièrement la chronique, et exaspèrent une grande partie des chinois, dans
un pays où le fossé entre riches et pauvres est encore très important.

Les derniers "fils de" à avoir fait parler d’eux
sont surnommés les "Beijing playboys", les playboys de Pékin. Quatre
gosses de riches, flambeurs, fous de jolies filles, de voitures de luxe,
capable des pires incartades. Ce qui leur vaut une place de choix dans les
journaux télévisés.

Iran

Les autorités iraniennes réaffirment qu'elles ne céderont
pas aux sanctions et menaces occidentales contre son programme nucléaire
controversé.

33 ans après la révolution islamique de 1979, l'Iran apparait comme une
citadelle assiégée et se prépare à une économie de pénurie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Un monde d'info

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.