Cet article date de plus de huit ans.

Rencontre avec Robert King, l'un des Black Panthers

écouter (15min)
La prison d'Angola, en Louisiane, tire son nom d'une ancienne plantation où les esclaves étaient originaires d'Angola en Afrique. Les "trois d'Angola" sont trois Afro-américains qui ont été emprisonnés dans cette prison il y a quarante ans, pour des délits de droit commun.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Les "trois d'Angola" ont passé à eux trois plus
d'un siècle dans l'isolement le plus strict. Un seul a été libéré. Robert King.
Il est de passage à Paris pour la promotion d'un documentaire sur son histoire.

A 70 ans, Robert King a troqué son béret noir des Black
Panthers pour une simple casquette vissée sur la tête. Mais sa rage reste la
même. Incarcéré pour un vol à main armé dans les années 70, il milite en prison
pour les droits des Afro-américains, dénonce  le viol commis par des
gardiens et se voit accuser du meurtre d'un co-détenu.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.