Cet article date de plus de douze ans.

Hongrie : une nouvelle constitution très nationaliste

La nouvelle constitution hongroise, très nationaliste, est entrée en vigueur hier. Elle instaure des réformes très controversées de la justice, de la loi électorale, de la banque centrale et des médias.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Mais certaines des réformes de la nouvelle constitution hongroise sont contraires au Traité de Lisbonne. Son auteur, le Premier ministre, Viktor Orban, très europhobe dispose d'une majorité des deux tiers au Parlement.

La constitution a diminué, de 300 à 14, le nombre de communautés religieuses pouvant bénéficier de subventions publiques, remis en cause l'indépendance de la banque centrale hongroise, réduit le nombre de députés...

Les partis de gauche et les écologistes appellent ce soir à une manifestation de la société civile à Budapest et mettent en garde contre la fin de l'Etat de droit.

Daniel Cohn-Bendit, député européen, estime que des dérives dangereuses sont en train de se produire en Hongrie.

 

Corée du Sud

Plusieurs milliers de jeunes femmes Philippines sont victimes d’exploitation sexuelle dans les clubs dédiés aux soldats américains déployés en Corée.

Attirées par la fausse promesse d’un emploi stable et bien rémunéré, ces femmes se retrouvent prises au piège. Plusieurs ONG, comme Amnesty International, accusent le gouvernement sud-coréen de fermer les yeux sur ce trafic, et parfois de l’encourager. Séoul accorde en effet des visas de travail aux victimes.

 

Israël

Des juifs ultra orthodoxes tentent toujours d'imposer au reste de la population un code très stricte, provoquant ainsi des manifestations et des incidents.

Ces ultra orthodoxes radicaux discriminent les femmes sous couvert de la religion. Il représente environ 10% de la population israélienne

Pour le professeur de sciences politiques, Ilan Greislammer, il s'agit d'une population très dynamique et qui a souvent huit, dix, douze enfants. Leur pouvoir est renforcé par le départ des laïcs qui n'aiment pas ces changements.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.