Cet article date de plus de neuf ans.

Deux candidats iraniens exclus des futures élections

écouter
C'est dans trois semaines que les Iraniens seront appelés aux urnes pour élire leur nouveau président, le successeur de Mahmoud Ahmadinejad. Une chose est déjà sûre : le camp conservateur verrouillera cette présidentielle du 14 juin.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Le Conseil des gardiens de la Constitution, chargé de
valider les candidatures, vient d'écarter deux sérieux concurrents : l'ex-président
Akbar Hachémi Rafsandjani, ainsi que le dauphin de l'actuel président,
Esfandiar Rahim Mashaïe.

Pour la politologue et sociologue Azadeh Kian, professeur à
l'université de Paris-Diderot, ces candidats ont été jugés trop menaçants pour
le pouvoir du guide suprême.

Italie

Alors que l'on fête le bicentenaire de la naissance de
Giuseppe Verdi (né en 1813), plusieurs centaines d'écoliers français et
italiens vont monter sur scène mardi 28 mai, à Rome, pour chanter un des ses
opéras les plus connus : Rigoletto .

C'est l'aboutissement d'un travail entamé il y a quelques
mois. Faire chanter des airs d'opéra à des enfants de 3 à 12 ans. C'est à la
fois une prouesse et un plaisir. Anaïs Feuga s'est rendue à l'école française
du lycée Chateaubriand de Rome, où neuf classes de primaire participent à
l'opération.

Allemagne

François Hollande participe demain à Leipzig aux festivités
des 150 ans du SPD, le parti social-démocrate allemand. Angela Merkel sera
aussi de la fête alors que la crise divise les partis de la gauche européenne.

Le SPD tente une nouvelle rupture avec l'International
Socialiste en créant une Alliance progressiste. C'est l'enquête du journal Le
Monde
avec son correspondant à Berlin Frédéric Lemaître.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.