Un monde d'idées, France info

Yann Queffélec : "Les bonnets rouges c'est aussi une révolte contre Paris"

Yann Queffélec est écrivain prix Goncourt en1985 pour les Noces barbares et breton militant. Il publie Le Dictionnaire amoureux de la Bretagne, chez Plon et On l'appelait Bugaled Breizh, aux éditions de l'Archipel.

(©)

La Bretons sont-ils réac ? Alors que les bretons sont descendus en masse dans les rues, que ce soit couvert de bonnets rouges ou pour manifester contre le mariage, pour tous, la question peut être posée.

Non, affirme Yann Queffélec qui dénonce au contraire le mépris et la condescendance des parisien à l'encontre de la Bretagne. "Chapeaux ronds, la pluie, les crêpes... les clichés ont la vie dure et les Bretons aimeraient être vus comme habitant l'une des régions les plus modernes de l'hexagone ".

 

Yann Queffélec aborde aussi les zones d'ombres qui planent encore sur l'affaire de Bugaled Breizh.  Le 15 janvier 2004, en début d'après-midi, par beau temps, ce puissant chalutier périt corps et biens, comme effacé par la succion d'une "force exogène", dira la justice.
Cinq hommes périrent.

Un accident nullement naturel, disent les proches, constitués en parties civiles. Le jour même du drame, au sud du cap Lizard, l'Otan entraînait ses meilleurs sous-marins à la guerre nucléaire en eau peu profonde.

Pour Yann Queffélec, ce drame humain est aussi un drame pour cette région. "On a l'impression que parce que c'est un naufrage breton il a moins d'importance. La moindre des choses serait de faire éclater la vérité. "

(©)