Cet article date de plus de huit ans.

Michel Onfray : "La culture n'est pas un marqueur, elle réunit"

écouter (5min)
Michel Onfray, philosophe, créateur de l'Université Populaire de Caen, il publie Le magnétisme des solstices, chez Flammarion. Il signe également la préface du livre de Didier Pleux : François Dolto, la déraison pure, chez Autrement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

Miche Onfray est un écorché vif, en guerre contre toutes les
chapelles
. Athée militant, il y a quelques années, il s'était aussi attaqué à
Sigmund Freund dans le livre noir de la psychanalyse (édition: Les Arènes). Un livre  qui lui avait valu l'ire d'une bonne partie
de l'intelligentsia germanopratine. Michel Onfray n'en à cure, bien au
contraire.

Il récidive en préfaçant le livre de Didier Pleux et
s'attaque à la célèbre pédo -psychanalyste Françoise Dolto. Dans cette préface,
Michel Onfray en parle comme d'une femme toxique qui décrédite parents, éducateurs
et enseignants et affirme qu'elle fut également vichyste.

"Il suffit de l'écouter pour se rendre compte que,
pendant des années, elle a servi une soupe sur les ondes qui a été terrible.
Une pensée totalement magique parce que c'était la psychanalyse, que c'était
une femme et la radio. Elle a fait beaucoup de mal et il suffit de regarder ce
que sont aujourd'hui les relations parents-enfants.
"

Les universités populaires de Michel Onfray

Michel Onfray a créé, l'université populaire de Caen il y a
11 ans. L'idée était d'enseigner la philosophie autrement, notamment avec des
cours gratuits.

"Je ne suis pas un frustré de l'université mais l'université officielle enseigne des choses institutionnelles. Il y avait
une séparation entre ce qui était enseigné et ce que les enseignants
vivaient. Moi, ce qui m'intéressait c'était de retrouver l'esprit de la
philosophie antique : on enseigne ce que l'on pratique et on pense ce que
l'on pratique. La philosophie sert à bien vivre.
"

Il a également créé l'université du goût à Argentan, mais
celle-ci va déménager à Caen. "La municipalité ne m'a pas facilité la
vie, pendant des années. Je ne suis pas désiré dans cet endroit, donc je vais
le faire ailleurs
". L'Université du goût va donc déménager à Caen, et
celle du théâtre se déroulera à Chambois, son village natal.

La religion catholique

Le magnétisme des solstices est le cinquième volume de son
journal hédoniste. On suit le cheminement philosophique de Michel Onfray et ses
agacements.

La religion catholique fait partie des choses qui l'agacent.
"Il n'y a pas de hargne contre le catholicisme mais simplement un travail
de philosophe contre trois religions. On oublie que je dis la même chose sur le
judaïsme et l'islam.
"

"Je pense que l'influence de l'église est majoritaire dans les têtes et dans les corps. Ce n'est pas parce que les églises sont vides que les têtes sont vides du christianisme. "

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.