Covid-19 : le Danemark et le Portugal allègent les restrictions sanitaires

écouter (3min)

Au moment où l’obligation du pass sanitaire est étendue en France à de nombreux salariés, certains pays européens, à l’inverse, allègent les restrictions. 

Article rédigé par
Jean-Marc Four - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une terrasse de restaurant à Sesimbra (Portugal) le 9 juillet 2021 (PETRO FIUZA / XINHUA)

Petite révision de vocabulaire danois. Savez-vous ce que veut dire, en danois "Samfunds Kritisk" ? Cela signifie : socialement dangereux, socialement critique.   Eh bien le ministre danois de la santé, Magnus Heunicke, vient d’annoncer que la pandémie n’est plus "samfunds kritisk". Traduction : elle ne met plus la société en péril. Elle ne menace plus "les intérêts vitaux de la société, l’économie, le système de la santé".

Par conséquent, toutes les restrictions vont donc disparaître très rapidement dans ce pays de six millions d’habitants. Dès le mercredi 1er septembre, le pass sanitaire ne sera plus obligatoire pour entrer dans un café ou dans un restaurant. Et le 10 septembre, il ne sera plus réclamé non plus dans les discothèques ou pour les événements sportifs. Quant au port du masque, il n’est déjà plus obligatoire dans les transports en commun, le bus, le métro, depuis la mi-août.

Le Danemark, on s’en souvient, avait été le premier en Europe à initier ce principe du pass sanitaire, en avril. Et ça n’a d’ailleurs soulevé aucune controverse dans ce pays où l’on est très habitué à utiliser des documents numériques. Mais le Danemark est donc aussi le premier pays européen à supprimer ce pass sanitaire.  

Au Portugal aussi

Cela s’assouplit également pour les dix millions de Portugais. Depuis quelques jours, les restaurants et les cafés peuvent accueillir librement jusqu’à 8 personnes en intérieur et 15 en extérieur, sans pass sanitaire. Il n’y a plus de jauge dans les transports en commun. Les salles de spectacle peuvent accueillir jusqu’à 75% de leur capacité. Et la fermeture des vaccinodromes est désormais envisagée : seuls les centres de santé classiques continueront à vacciner.

Cela dit, les restrictions restent importantes au Portugal, beaucoup plus qu’au Danemark, et même qu’en France sur certains points. Par exemple le port du masque en extérieur restera obligatoire jusqu’au 12 septembre.  

Un taux de vaccination record

Si ces deux pays assouplissent leurs restrictions, c’est parce que le taux de vaccination y est très élevé. Le Portugal est le pays européen le plus vacciné : 74% de la population totalement vaccinée, 84% si on ajoute les premières injections. C’est en gros dix points plus que la France, qui pourtant fait désormais partie elle aussi des dix pays au monde les plus vaccinés. Et le Danemark arrive en 2e position derrière le Portugal : 72% de la population totalement vaccinée.

C’est ce qui permet à ces deux pays d’engager un allègement des restrictions. Mais la comparaison s’arrête là. En termes de mortalité, leur bilan est très différent. Le Danemark a extrêmement bien résisté à la pandémie, avec un taux de mortalité quatre fois inférieur à celui du Portugal, qui affiche un bilan assez similaire à celui de la France.    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.