Sous les pavés 2018, France info

Jean-Pierre Sueur : "Mon pavé 2018 pour plus de temps scolaire"

Le sénateur socialiste Jean-Pierre Sueur est l'invité d'Olivier de Lagarde. Il dénonce la semaine de quatre jours à l'école. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une classe d\'une école maternelle à Lyon (illustration).
Une classe d'une école maternelle à Lyon (illustration). (MAXPPP)

Jean-Pierre Sueur est un sénateur socialiste et vice-président de la commission des lois. Il lance son pavé contre les 140 jours d’école en France. Le passage à la semaine de 4 jours, dans 90% des écoles, positionne la France comme le pays avec le moins de jours d’école en Europe.  

Olivier de Lagarde : C’est-à-dire que cela a forcément des conséquences sur le niveau des élèves ?  

Jean-Pierre Sueur : Absolument. Vous prenez l’enquête Pirls, qui est internationale et qui prend tous les élèves de CM1 : depuis 15 ans, nos performances ne cessent de baisser et aujourd’hui, nous sommes les 26èmes sur 28 en Europe. Il y a derrière nous la Belgique francophone et Malte. Vous prenez l’enquête Pisa qui teste, dans tous les pays de l'OCDE, les aptitudes en lecture et écriture à 15 ans : nous sommes dans les derniers et nous ne cessons de baisser. Si on voulait rattraper, et il faut rattraper, la moyenne de l’Europe, il faudrait passer de 140 à 185. Le calcul est assez simple, ça fait 45 jours de moins. Alors il est inéluctable que la France décroche, si on continue comme ça.

C’est pourquoi je voulais m’adresser publiquement à Monsieur Jean-Michel Blanquer. Monsieur le ministre, vous dites que vous êtes pour une école de l’exigence, pour revenir aux valeurs fondamentales de la connaissance, est-ce que vous trouvez normal qu’il y ait aussi peu de jours d’école ? Pour les élèves des milieux favorisés ce n’est pas très grave, parce qu’il y a papa et maman à la maison, qui vont aider à faire les devoirs, il y a des ordinateurs, il y a des livres. Mais pour les enfants des milieux défavorisés, moins il y a d’école, moins ils réussissent. Leur chance, la chance de ceux qui n’en ont pas, c’est l’école.  

Si les enfants en France sont ceux qui travaillent le moins en Europe, ça veut dire que leurs professeurs sont aussi parmi ceux qui travaillent le moins. Ce n’est pas très socialiste comme constatation.  

Vous pensez que c’est être socialiste que d’être démagogique ? Vous pensez qu’être laxiste, ne pas avoir d’ambitions par rapport à l’école républicaine, c’est socialiste ? Il faut du temps scolaire. Il faut du temps pour former les citoyens, les républicains, qui pourront avoir l’esprit critique et l’intelligence de la situation.

Une classe d\'une école maternelle à Lyon (illustration).
Une classe d'une école maternelle à Lyon (illustration). (MAXPPP)