Un été en Souchon, France info

Un été en Souchon. "Quand Jules est au violon" par Gilbert Bécaud (1963)

Un monstre de la scène à l'énergie inépuisable? Alain Souchon nous rappelle quel choc pouvait être à l'époque un concert de Gilbert Bécaud.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Pochette du disque \"Quand Jules est au violon\" de Gilbert Bécaud.
Pochette du disque "Quand Jules est au violon" de Gilbert Bécaud. (La voix de son maître)

Gilbert Bécaud, Quand Jules est au violon. Dans un enregistrement sur scène, on sent bien l’artiste saisi par l’énergie de sa chanson. Celle-ci, d’ailleurs, n’est pas sur un thème d’une cavalcadante modernité puisque Bécaud raconte la polka et les filles au village, comparées aux chichiteuses de la ville. Et pourtant, il a été d'une féroce modernité.

>> Les extraits musicaux dans cette chronique

Gilbert Bécaud, Quand Jules est au violon (en public), 1964

Gilbert Bécaud, Il fait des bonds le Pierrot qui danse (en public), 1957

Gilbert Bécaud, Mé qué mé qué (en public), 1955

Gilbert Bécaud, Je veux te dire adieu (en public), 1955

Gilbert Bécaud, Quand Jules est au violon (en public), 1964

>> Vous pouvez suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. Vous pouvez également retrouver sur le site de franceinfo notre chronique des week-ends de septembre à début juillet, Ces chansons qui font l'actu.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et France Info.

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

Pochette du disque \"Quand Jules est au violon\" de Gilbert Bécaud.
Pochette du disque "Quand Jules est au violon" de Gilbert Bécaud. (La voix de son maître)