Un été en Souchon, France info

Un été en Souchon. "Filles faciles" par Jean-Jacques Goldman (1987)

Alain Souchon a choisi une chanson émouvante et fraternelle de son ami Jean-Jacques Goldman.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(GEORGES BENDRIHEM / AFP)

Filles faciles par Jean-Jacques Goldman, une chanson de l’album Entre gris clair et gris foncé, en 1987. La chanson n’a pas eu une destinée commercialement spectaculaire à sa sortie, tout simplement parce que cette album est soutenu par des singles très puissants comme Elle a fait un bébé toute seule et Là-bas. Mais Filles faciles compte parmi les chansons qui émeuvent d’autant plus profondément que Jean-Jacques Goldman raconte la vie des musiciens – pas des stars, non ; des musiciens ordinaires...

>> Les extraits musicaux dans cette chronique :

Jean-Jacques Goldman, Filles faciles , 1987

Jean-Jacques Goldman, Filles faciles , 1987

Francis Cabrel , Rosie, 1989

Bénabar , Je suis de celles, 2003

Alain Souchon, Jean-Jacques Goldman, J'ai un problème , 1994

Bénabar, Cabrel, Goldman, Souchon, Les filles à quoi ça sert, 2011

Charles Aznavour , Je ne ferai pas mes adieux , 1987

Jean-Jacques Goldman, Filles faciles , 1987

>> Vous pouvez suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. Vous pouvez également retrouver sur le site de franceinfo notre chronique des week-ends de septembre à début juillet, Ces chansons qui font l'actu.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et France Info.

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

(GEORGES BENDRIHEM / AFP)