Toute dernière fois, France info

Toute dernière fois. 1977, la dernière fois où Elvis Presley se produit en concert

Tout l'été, nous revenons sur ces moments où l'histoire s'achève. Le 26 juin 1977, Elvis Presley se produit pour la dernière fois en concert.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Elvis Presley en concert en 1977.
Elvis Presley en concert en 1977. (KEYSTONE PICTURES USA / MAXPPP)

Alors qu'Elvis Presley nous quittait il y a exactement 40 ans, ce mercredi 16 août, Thomas Snégaroff raconte le dernier concert du King. Les années 1960 l’avaient éloigné de la scène : happé par Hollywood, Elvis a enchaîné les tournages de façon frénétique. 27 films en neuf ans. Et les albums qu’il sort sont alors uniquement les bandes sonores de ses films. Elvis ne s’est jamais remis de la mort de sa mère en 1958. Il vit cloîtré à Graceland, une grande maison dans Memphis Sud qu’il a acquise un an plus tôt, avec l’argent amassé par celui qu’on commence à appeler "Le King du Rock’n Roll". Elvis a installé à Graceland tous ceux qui gravitent dans son univers, sa famille et ses amis d’enfance. À la fin des années 1960, le moment Elvis semble passé. La pop anglaise paraît l’avoir définitivement ringardisé.

King is back !

C’est sans compter sur le talent et le pouvoir d’attraction quasi-animal du King. L’heure du comeback sonne en 1968. Une grande émission de télévision, de nouveaux titres et la promesse de remonter sur scène. Le King est de retour dans les années 1970. Elvis va mal, mais sa grande fragilité psychologique n’entame pas son incroyable énergie et son charisme qui électrise des foules qui assistent médusées à la renaissance du plus grand showman de son temps. Le mythe est en marche. Sur scène, souvent à Las Vegas, il se présente vêtu d'une cape recouverte de diamants et de rubis, une cape blanche comme son improbable costume. Son concert du 14 janvier 1973 à Hawaï est un sommet. 1,3 milliards de téléspectateurs de 54 pays suivent l’évènement en direct, soit davantage que l’homme sur la Lune. Elvis est sur une autre planète.

Les addictions sont nombreuses

Sous l’emprise de l’alcool et des drogues, Elvis a beaucoup grossi. Mais le geste est encore sûr et la voix exceptionnelle quand il entame sa dernière tournée de l’année 1977 qui se tient du 17 au 26 juin. Le rythme est effréné. Un concert par soir. Le 10e est prévu au Market Square Arena d’Indianapolis, devant 18 000 spectateurs. Elvis est épuisé. Il fait plus de 100 kg. Pendant le concert, Elvis fait monter des proches sur scène, et notamment son père. Rien pourtant ne laisse penser que lorsqu’Elvis achève Can’t help falling in love, et sort de scène, il n’y montera plus jamais.
Six semaines plus tard, le 16 août 1977, Elvis meurt après avoir pris une dose de somnifère avant d’aller se coucher. L’abus de médicaments l’a tué. 100 000 personnes viendront lui rendre un dernier hommage deux jours plus tard à Graceland.

Toute dernière fois, une chronique à retrouver tout l'été sur franceinfo et à podcaster sur franceinfo.fr

Elvis Presley en concert en 1977.
Elvis Presley en concert en 1977. (KEYSTONE PICTURES USA / MAXPPP)