Tout Info, tout éco, France info

Rencontres Economiques d’Aix-en-Provence : des mesures pour relancer l’emploi

Les 15èmes Rencontres Economiques organisées par le Cercle des économistes se tenaient le week-end dernier. On y a très peu parlé de la Grèce. C’est la question du travail et de l’emploi qui était au programme.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, invité des 15èmes Rencontres Economiques d'Aix-en-Provence © MaxPPP)

 La question censée lancer les débats était déroutante à certains égards : ‘’Et le si le travail était la solution ?’’ Solution à quoi ? Au chômage de masse que connaît la France avec ses 5 millions de chômeurs.

Le Cercle des économistes est parti du principe que le temps des incantations était terminé. De toute évidence, nos politiques d’emploi n’ont pas porté leurs fruits, et il faut les adapter aux mutations rapide de notre – de nos – économies.

Vous voulez parler du passage de l’économie "traditionnelle" à un modèle clairement digital, numérique, bref : technologique ?

Il y a aussi les questions d’ordre environnemental et démographique (avec l’immigration notamment). Au cours des vingt prochaines années, il faudra absorber tous les ans 40 millions de nouveaux entrants sur le marché du travail et satisfaire les besoins de 9 milliards d’individus sur la planète. La France sera prise dans ce mouvement... d’où sa nécessaire adaptation.

Que proposent les 30 membres du Cercle des économistes ?

Suite aux travaux menés pendant tout le week-end, leur déclaration finale contient 12 propositions. Quelques une méritent d’être mises en avant par leur aspect novateur, si ce n’est leur audace.

D’abord, encourager la mobilité du travail au sein de l’Union (avec reconnaissance des qualifications intra-européennes – ce qui n’est pas encore le cas généralement) ; coordonner les agences nationales pour l’emploi ; faire de l’apprentissage un grand projet européen en ciblant les élèves les moins formés. Grosso modo, faire de la formation professionnelle une véritable fabrique de la deuxième chance.

Quid du numérique et des charges sociales ?

Les deux se rejoignent dans les propositions de la déclaration finale : créer une protection sociale propre à l’ère du numérique et de l’avènement de l’économie collaborative – le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, qui était présent à Aix, est prêt à en discuter.

Quant aux charges sociales, le Cercle propose de les mutualiser et de concentrer les allègements sur les bas salaires pour relancer l’emploi peu qualifié. Il s’agit, ni plus ni moins, d’un reprofilage du Pacte de responsabilité.

Ces propositions vont maintenant faire leur chemin mais appellent à la réflexion sans tarder. Elles ont été remises au ministre de l’Economie Emmanuel Macron qui avait fait le déplacement dans la chaleur aixoise.

(Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, invité des 15èmes Rencontres Economiques d'Aix-en-Provence © MaxPPP)