Tout Info, tout éco, France info

Avec Tumblr, Yahoo! veut se développer et rajeunir

Les grandes manœuvres se poursuivent dans l'Internet. Éconduit par le gouvernement français qui n'a pas voulu le marier avec Dailymotion, Yahoo! a jeté finalement son dévolu sur le réseau de micro-blogging Tumblr. Le rachat pour plus d'un milliard de dollars (environ 860 millions d'euros) doit être annoncé ce lundi lors d'une conférence de presse à New York.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Si elle est officialisée comme on s'y attend ce lundi, le mariage de Yahoo! avec Tumbr serait la plus importante opération menée par la nouvelle et jeune directrice
générale de Yahoo! arrivée l'été dernier, Marissa Meyer, 38 ans et déjà
30 millions de dollars de rémunération au compteur en six mois.

Dailymotion et Tumblr sont différents... quelle est la
stratégie poursuivie par Yahoo! ?

Certes, Tumblr n'est pas une plate-forme vidéo comme
Dailymotion mais c'est une start-up dynamique à forte valeur ajoutée. Née en
2007, la structure n'emploie aujourd'hui que 175 personnes et pèse déjà 110
millions de blogs en 12 langues avec un total de 51 milliards de publications.
Tumblr, c'est un chiffre d'affaires de 13 millions de dollars. Modeste mais
costaud, typiquement le modèle économique recherché par les géants du Net dont
Yahoo! qui veut relancer sa croissance et rajeunir son image.

On prête
également à la direction du groupe la volonté de se réorganiser rapidement,
notamment en recrutant à l'extérieur. Yahoo! serait sur le point de s'adjoindre
d'autres talents au premier rang desquels Sheryl Sandberg, l'adjointe directe du
patron de Facebook Mark Zukerberg. Agée de 43 ans, Sheryl Sandberg, est citée
par Time Magazine parmi les 100 personnes les plus influentes au monde
.

Un recrutement qui a aussi, probablement, pour objectif de
porter un coup à la concurrence...

Ca serait un nouveau coup dur pour Facebook dont l'action a
chuté de 30% en un an... introduit à 38 dollars à la bourse de New York, le titre
est tombé vendredi dernier à 26 dollars (un peu mieux quand même que le
plancher de 17 dollars atteint en septembre). La stratégie de développement de
Facebook ne convainc pas les opérateurs et le réseau a pris un coup de vieux
face à l'envolée de réseaux sociaux plus fluides comme Twitter.

Lassitude des
jeunes internautes, retard et coûts importants en matière de développement de
la télephone mobile... autant de sources d'interrogations pour les analystes
sur le taux de croissance de l'entreprise et l'avenir de ses marges opérationnelles.
Dallas n'est plus le seul univers impitoyable américain. La Californie a
remplacé le Texas, l'Internet et les services en ligne succèdent
progressivement au pétrole. L'histoire ne fait que commencer.

(©)