Tout Info, tout éco, France info

Air France : le low cost pour relancer les vols en France et en Europe

L'avenir des compagnies aériennes est-il forcément low cost ? Air France a dévoilé hier une nouvelle marque, HOP !, qui proposera des vols à prix cassés en France et en Europe. La compagnie française se tourne encore un peu plus vers le modèle à bas coûts.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Vendre des billets pas chers pour
redevenir rentable. Cela peut sembler paradoxal. Mais c'est l'un des volets du plan
de restructuration engagé par Air France. La compagnie a déjà lancé des billets
à prix réduits sur ses vols loisirs début janvier.

Là, elle s'attaque à son pôle
régional : les trois compagnies régionales d'Air France,  Brit'Air, Airlinair et Régional, sont
regroupées sous une seule et même marque : "Hop !".

Il s'agit de proposer dès le mois
d'avril des vols en France et en Europe, à partir de 55 euros l'aller. Voila
pour le client.

Pour l'entreprise, c'est une cure d'austérité : 190 postes
sont supprimés, la flotte est réduite. Ce
plan doit permettre de ramener le pôle régional à l'équilibre en 2014, et de
renouer avec les bénéfices dès 2015.

Air France n'est pas la seule
compagnie à se lancer dans le low cost. L'espagnole Iberia ou l'allemande
Lufthansa le font également. Pourquoi? La compagnie classique n'est-elle plus
rentable ?

Sur un secteur en tout cas, le court
et moyen courrier. Pratiquement aucune des grandes compagnies ne gagne de
l'argent. Air France a par exemple perdu 500 millions d'euros en 2011.

Mais les compagnies low cost, elles,
gagnent du terrain. Elles occupent 40% du marché européen.

Et si les grandes compagnies
traditionnelles ont décidé de se battre pour conserver leur place sur le court
et moyen courrier, c'est qu'il est stratégique. Ce sont ces vols qui acheminent
les passagers vers les longs courriers, une activité bien plus rentable.

Est-ce qu'il est simple pour une
compagnie classique de faire du low cost ?

Air France n'en est pas à son coup
d'essai. Elle a par exemple lancé des bases régionales, qui proposent des vols
depuis des aéroports de provinces vers des grandes villes d'Europe. Un bilan
doit être fait en septembre. Mais il semble que la clientèle de soit pas
toujours au rendez vous.

Cette fois ci la recette proposée
par Air France sera-t-elle plus efficace ? A voir... Sa nouvelle offre est un peu plus chère que les billets de
compagnies à bas coûts. Elle mise donc sur la fréquence de ses vols et pas
uniquement sur ses prix pour gagner la bataille du low cost.

(©)