Tout et son contraire, France info

Vincent Cespedes : "Il faut miser sur les jeunes pour leur talent, pas comme faire-valoir des vieux"

Philosophe, essayiste, figure de la télévision, il fait partie des 50 stars de la pensée recensées par l’Obs.

avatar
Philippe VandelRadio France

Mis à jour le
publié le

(Vincent Cespedes s'est fait connaître en 2000 en publiant "I loft you", un livre consacré au phénomène de la télé-réalité © Baltel/Sipa)

 Vincent Cespedes sort ces jours-ci chez Flammarion "Osez la jeunesse", un livre ou il s’en prend à notre société qui ne donne  selon lui pas toute leur place aux jeunes : "les vieux veulent tous ces signes du jeunisme (le dynamisme, la joie de vivre, l’optimisme...) en mettant notamment des jeunes dans des publicités sans pour autant les intégrer aux grands défis de notre société ".

Vincent Cespedes s’intéresse aux jeunes qui ont entre 15 et 30 ans et a découvert notamment un ado de 15 ans qui a réussi à détecter le cancer du pancréas à partir de Wikipedia. Pour le philosophe, c'est la preuve qu'il faut confier des responsabilités aux jeunes. Revenant sur la polémique qui a entouré la réforme de l'enseignement du latin, Vincent Cespedes affirme ne pas comprendre pourquoi cette langue morte reste préservée par l'Educations nationale. Il préférerait qu'on apprenne aux élèves à hacker et à coder : "ça prépare à une technologie qui est déjà là ! "

Vincent Cespedes s'inquiète de la place réservée à la jeunesse française
--'--
--'--
Vincent Cespedes critique "le bonheurisme" et s'en explique
--'--
--'--
Vincent Cespedes répond à ce qu'il s'est dit sur lui dans la presse
--'--
--'--
 

(Vincent Cespedes s'est fait connaître en 2000 en publiant "I loft you", un livre consacré au phénomène de la télé-réalité © Baltel/Sipa)