Tout et son contraire, France info

Satya Oblette, mannequin et fils adopté d'un "meurtrier"

"Je suis le plus indien des Français et le plus français des Indiens" raconte Satya Oblette. Le mannequin et styliste vient de publier un récit autobiographique, "Une vie en 1000 morceaux, itinéraire d'un enfant adopté" aux éditions Fayard.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Satya Oblette a été mannequin à succès pour Jean-Paul Gaultier et Kenzo. Ce passionné d'aviation est aujourd'hui styliste. Satya Oblette vient de publier un récit autobiographique, Une vie en 1000 morceaux, itinéraire d'un enfant adopté  aux éditions Fayard.

"Je suis le plus indien des Français et le plus
Français des Indiens
", assure Satya Oblette, adopté enfant
par un couple de Français. Prénommé Pushkaran à l'origine, le mannequin a une
façon terrible de décrire sa naissance. Dans son autobiographie Une vie
en 1000 morceaux, itinéraire d'un enfant adopté
, il explique que "en
tamoul, "Satya" signifie "la vérité". Satya Oblette était
né. D'une mère adultère et d'un père inconnu. Ou, plus exactement, soit d'un
père mort assassiné ou d'un meurtrier.
" Ses parents n'ont jamais fait
mystère de son adoption, mais "il aura fallu 28 ans pour connaître toute
mon histoire ou le plus gros de cette histoire d'adoption. (...) Il y a eu
énormément de différentes histoires. De la version officielle jusqu'à la
version officieuse, il aura fallu 28 ans
."

28 ans pour connaître son histoire 

L'adoption ne s'est pas déroulée de la manière la plus classique.
"Lors de l'écriture d'un livre il y a quelques années, il me manquait beaucoup
d'éléments. De ce fait, j'ai été voir mes parents pour essayer d'avoir ce qui
me manquait comme informations. Et c'est là où il a fallu une tierce personne à
mes côtés pour avoir ces éléments-là
", raconte Satya Oblette, dont les
parents avoueront finalement ce qu'ils n'ont jamais dit pendant 28 ans. Aujourd'hui
âgé de 38 ans, il aimerait savoir si sa mère biologique est toujours en vie et
la retrouver : "J'avais besoin d'écrire ce livre pour mettre ça à
plat, noir sur blanc, pour ensuite faire cette recherche, si elle est possible
."

Une vie en 1000 morceaux, itinéraire d'un enfant
adopté
ne raconte pas seulement l'enfance de Satya Oblette, mais
également de son histoire personnelle assez incroyable. Âgé de 18 ans, il
devient le papa de Julien, un enfant qu'il a avec Anastasia, la jeune fille qui
allait le chercher à la maternelle. "J'étais en train de finir mes études
d'aéronautiques. J'étais entre deux mondes, encore adolescent en train de
savoir et de voir ce que pouvait être une vie d'adulte, avec une immaturité
inimaginable qu'on peut avoir à l'âge de 19 ans. Anastasia, avec ses neuf ans
de plus, avait décidé que c'était comme ça. Du coup, il fallait assumer cette
histoire
", raconte Satya Oblette.

 

 

(©)