Tout et son contraire, France info

Romain Sardou : "Petit, je faisais répéter ses textes à ma grand-mère, Jackie"

Tout au long de la journée, nous recevons Romain Sardou, écrivain, auteur de best-sellers. Et également fils de Michel Sardou.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Romain va bientôt être plus connu que son père Michel Sardou... Sinon en France, en tout cas dans le monde. Son premier essai dans le roman a été un coup de maître : en 2002, il s'appelait  Pardonnez nos offenses . Il s'est vendu à 400.000 exemplaires.
Il revient dans les librairies avec le deuxième tome d'une trilogie, America : la main rouge chez XO Editions. Il raconte l'histoire de l'Amérique de 1733 à 1782, quand elle était encore une colonie anglaise. 

C'est très documenté. Pas étonnant quand on sait que Romain Sardou est quelqu'un de très cultivé, voire un érudit. Et pourtant, il a arrêté l'école dès l'âge de 16 ans !

Autre paradoxe : il a adressé son premier manuscrit à Bernard Fixot,  parce qu'il avait lu une interview dans laquelle l'éditeur déclarait vouloir "publier des livres pour les gens qui ne lisent pas ". Belle problématique :  comment écrit-on pour les gens qui ne lisent pas ?

En tout cas, on estime aujourd'hui qu'il a déjà vendu plus d'un million de livres, traduit en 18 langues.

Rencontre avec un homme d'une franchise rare dans ce milieu. Au débit de mitraillette. 

(©)