Tout et son contraire, France info

Michel Galabru : "Je ne sais pas dire non"

Michel Galabru est une institution du théâtre et du cinéma. Il revient sur les planches du Théâtre Hebertot à Paris à partir du 10 janvier dans "La femme du Boulanger" de Pagnol.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Le grand
public l’a découvert avec Louis de Funès dans Le Gendarme de St Tropez . Il a
aussi obtenu le César du meilleur comédien pour Le Juge et l’Assassin de
Bertrand Tavernier. 

Il a débuté par le théâtre le plus pointu  : Conservatoire, Comédie Française, TNP (Théâtre national populaire) avec
Jean Vilar. Il a joué dans plus de 200 films, Les sous-doués , la série des
Bidasses , mais aussi Papy fait de la résistance, Uranus, ou Notre histoire de Bertrand
Blier.

Michel Galabru a été pensionnaire de la Comédie Française, où il a découvert et lancé Belmondo.

C'est le champion des titres de film à la noix : Le plumard en folie ; Le mille-pattes fait des claquettes
; Les trouble-fesse ; Y’a un os dans la moulinette...

Il a tellement dit oui à tous ces nanars qu’il a même sorti
une autobiographie dont le titre en dit long : Je ne sais pas dire non .

Mais il a également tourné avec Godard, et obtenu un César du premier rôle alors qu’il était en compétition
avec Depardieu, Patrick Dewaere et Alain Delon !

Il reprend La femme du boulanger de Marcel Pagnol au Théâtre Hebertot à Paris à partir du 10 janvier.

 

 

 

(©)