Tout et son contraire, France info

Mathilde Seigner : "J'ai pris beaucoup de recul avec le milieu du cinéma"

Mathilde Seigner a notamment tourné dans Camping 1 et 2, Une hirondelle a fait le printemps, Harry un ami qui vous veut du bien... mais elle joue également au théâtre. Elle est actuellement au théâtre Edouard VII, dans Nina, d'André Roussin, en compagnie de François Berléand.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Nina est une comédie dans laquelle Mathilde Seigner campe un
personnage de femme fantasque, frondeuse et passionnée. Une amoureuse de
l'amour qui entraîne son mari, François Berléand et son amant, François
Vincentelli, dans un irrésistible tourbillon.

"C'est un César et Rosalie. Elle dit des choses aux
hommes qui sont très violentes. Elle les trouve un peu lâches et je ne suis pas
loin d'être d'accord. Les femmes ont des défauts et les hommes sont lâches et
fuyants.
"

Nina , d'André Roussin, au théâtre Edouard VII, avec Mathilde Seigner, François Vincentelli et François Berléand

Le milieu du cinéma

Elle devrait être une sorte de star,  elle a fait
des films qui marchent très bien, consensuels, passe aussi bien chez Drucker
que dans les émissions plus pointues, et pourtant, il y a parfois comme une
petite distance avec le milieu et la presse. "Depuis un an, j'ai pris beaucoup de recul avec ce milieu. "

Dans un article, elle a été dépeinte "drôle, moche, et
populaire
". C'est étrange parce que quand une actrice fait plutôt des films
d'auteur, jamais la presse ne se permettrait de dire qu'elle est moche. Mathilde
Seigner de réagir à ces trois adjectifs :

"Cela ne me gêne pas que l'on pense cela de moi, mais
je pensais que ce milieu serait plus délirant. Ce sont les mêmes gens que dans
les entreprises, avec les mêmes défauts. Ils sont très consensuels, politiques
et très intéressés. Mais heureusement, il y a des gens merveilleux dans ce
milieu. C'est le cas de François Vincentelli, je le dis parce que les médias n'en parlent pas vraiment.
"

(©)