Cet article date de plus de huit ans.

Marthe Villalonga : "Je ne suis ni mère, ni juive"

écouter (5min)
Marthe Villalonga, comédienne,  figure du théâtre et du cinéma français, mais aussi de la télévision depuis la série Maguy, dans laquelle elle interprétait Rose, la femme de ménage. Elle est tous les soirs sur scène, à la Comédie des Champs-Elysées, avec Jean Piat, dans une pièce de Françoise Dorin, Ensemble et séparément. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

Françoise Dorin a écrit ce rôle pour Marthe Villalonga. Jean
Piat et elle n'ont rien en commun. "Lui c'est le pôle Nord et moi c'est
le pôle Sud et on se demande comment on fait pour se retrouver.
"

Résumé de Ensemble et séparément : Malgré leurs différences absolues,
de nature, de culture et de style, un homme et une femme que tout oppose et qui
n'auraient jamais dû se rencontrer, se rencontrent.

Cet homme et cette femme ne partagent rien ! Sinon – et
sans le savoir – un goût identique d'indépendance et de solitude !

Echanges inattendus et rires partagés... Quand le hasard s'en
mêle...Le rideau se lève!

"Ce qui est merveilleux dans le théâtre, c'est que l'on
est toujours surpris.
" Alors qu'elle commençait sa carrière, elle a joué
une femme qui avait 20 ans de plus qu'elle. "Le rôle m'intéressait et je
ne me suis jamais posé de question au niveau de l'âge.
"

La télévision

Marthe Villalonga est en ce moment dans une série, en
programme court qui marche très bien sur France2 : Y'a pas d'âge (avec Claude
Brasseur, Arielle Dombasle, Jérome Commandeur). Pourtant, il y a 5 ou 6 ans,
elle avait qualifié la télévision de "mafia"  dans laquelle on voyait
toujours les mêmes têtes.

"Quand je suis à la maison, je regarde beaucoup la
télé, un peu de tout. J'ai eu l'occasion pendant un certain temps de regarder
des pièces et je suis tombée sur trois, quatre, cinq pièces où je revoyais
toujours la même personne. Je pensais à des amis en me disant qu'ils auraient
été très bien dans le rôle et au bout d'un moment cela m'a énervé.
"

Une fausse mère juive

Elle a tourné dans les films d'Yves Robert, Un éléphant
ça trompe énormément, Nous irons tous au paradis
, où elle joue la mère de Guy
Bedos. Je vais citer aussi Ma saison préférée , le film d'André Téchiné où
elle joue la mère de Catherine Deneuve.

Marthe Villalonga a "explosé", comme on dit vulgairement,
en jouant une mère juive dans "Le coup de sirocco",  d'Alexandre
Arcady. Pourtant, elle n'est pas mère, elle n'a pas d'enfants, et n'est
pas juive. "Je ne suis ni mère, ni juive."

"On m'a proposé ce rôle et je n'ai pas regardé ce qu'était
cette femme. Cela a très bien marché et le hasard a fait qu'à chaque fois que l'on
me proposait un rôle c'était pour faire une mère juive.
"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.