Tout et son contraire, France info

Laurent Lafitte : "C’est à la quarantaine que l’aigreur se joue"

Le comédien Laurent Lafitte est "La nouvelle belle gueule du cinéma français" selon la presse. Il a été la révélation du film "Les Petits Mouchoirs" de Guillaume Canet, et a joué dans "De l’autre coté du périph’". Il est à l’affiche de "Tristesse Club".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Laurent Lafitte © Bac Films)

Le réalisateur Vincent Mariette qualifie son personnage de "connard sympa". Laurent Lafitte incarne Léon, le fils séducteur, mais loser.

"C’est quelqu’un qui est en train de s’aigrir. C’est à la quarantaine que l’aigreur se joue, quand on n’a pas réalisé tout ce que l’on voulait mettre en place, on se rend compte que la vie passe plus vite que ce que l’on pensait. "

Le théâtre

"Ma première expérience d’acteur c’est grâce à France Soir. Il y avait une annonce pour un casting pour un téléfilm pour France 3 et j’ai envoyé un photomaton, rencontré le réalisateur et passé un bout d’essai. J’avais 15 ans. "

Si Laurent Lafitte a voulu faire ce métier c’est à cause d’Au théâtre ce soir qui le fascinait alors qu’il n’avait que 13 ans. "Mes parents ne m’emmenaient pas au théâtre, donc je l’ai découvert par la télé. "

 

 

TOUT ET SON CONTRAIRE / Laurent Lafitte et le théâtre
--'--
--'--

 

 

One Man Show

Il a écrit un one man show qu’il a joué 350 fois sur scène : Laurent Lafitte comme son nom l’indique. "Le processus du casting ne me convient pas du tout, parce que quand je me sens jugé je ne peux pas donner le meilleur. Donc, je sentais que ce n’était pas par là que cela allait s’accélérer. J’avais des choses à raconter par rapport à des personnages et j’avais envie de cet espace de liberté. "

Il y avait un sketch sur sa ressemblance avec Michel Leeb (car ils se ressemblent énormément, avec 20 ans d’écart). Il jouait un sosie officiel de Michel Leeb engagé dans les mariages.

"Je pensais désamorcer la bombe et en fait j’ai dégoupillé la grenade. C’était une bêtise. C’est François Cluzet qui m’a fait réaliser cela. C’était le dernier sketch sous forme de rappel. Il m’a dit, j’ai adoré ton spectacle, je n’y pensais pas et à la fin tu me mets ça dans la tête alors que je n’y pensais pas. Je l’ai donc retiré. "

 

 

TOUT ET SON CONTRAIRE / Le vrai-faux de Laurent Lafitte
--'--
--'--

 

 

 

(Laurent Lafitte © Bac Films)