Tout et son contraire, France info

Hervé Bourges : "François Mitterrand m'a dit un jour que j'avais un poste plus important que le sien"

Président du conseil supérieur de l’audiovisuel de 1995 à 2001, ancien patron de TF1 et de France Télévisions, RFI, La Sofirad, Canal+ en Afrique, il est l'un des piliers de l'audiovisuel.

(Hervé Bourges, ancien patron de France Télévisions ©MaxPPP)

Hervé Bourges prend la défense de la langue française et de la francophonie. Il décerne le prix de la carpette anglaise, remis à ceux qui maltraitent notre langue, à Pierre Moscovici, commissaire européen, pour sa lettre envoyée à Michel Sapin, ministre des finances. Une lettre entièrement rédigée en anglais.

Hervé Bourges a un CV bien rempli, une carrière à en faire baver plus d'un. Mais tout n'a pas toujours été tout rose!

Hervé Bourges raconte ses relations difficiles avec TF1
--'--
--'--
Hervé Bourges revient sur la pression permanente qui pèse sur le directeur de France Télévisions
--'--
--'--
Hervé Bourges répond à ce qu'il s'est dit sur lui dans la presse.
--'--
--'--
(Hervé Bourges, ancien patron de France Télévisions ©MaxPPP)