Tout et son contraire, France info

Fatema Hal : "Dans les cuisines des restaurants, ce sont les mecs que l'on retrouve"

Fatema Hal est cuisinière et tient le restaurant qu’elle a créé en 1986, "Le Mansouria", considéré par beaucoup comme le meilleur restaurant marocain de Paris. Elle est l'invitée de Philippe Vandel dans Tout et son contraire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Fatema Hal a récemment pris en main les cuisines de La Cour des lions, restaurant situé dans le mythique palace de Marrakech Es Saadi.
Fatema Hal a récemment pris en main les cuisines de La Cour des lions, restaurant situé dans le mythique palace de Marrakech Es Saadi. (SUDRES JEAN-DANIEL / HEMIS.FR)

Fatema Hal a un parcours atypique : elle n’a pas fait l'école hôtelière, elle est... ethnologue. Ainsi a-t-elle poussé la porte des cuisines pour aller à la recherche des vieilles recettes oubliées. Fatema Hal est désormais une grande cuisinière, respectée. Elle explique d’ailleurs que si les hommes chef étoilés sont légions, les femmes sont, elles, beaucoup plus rares. "Quand une cuisine est gratuite, quand on cuisine pour les enfants, ce sont les mamans qui font la cuisine, tandis que quand on cuisine dans les restaurants, ce sont les mecs que l'on retrouve. Comme pour la couture", explique-t-elle.

Fatema Hal a récemment pris en main les cuisines de La Cour des lions, restaurant situé dans le mythique palace de Marrakech Es Saadi. Il peut paraître étonnant de retrouver dans ce palace cinq étoiles celle qui a toujours défendu la cuisine marocaine de famille, celle que l'on trouve dans les rues, selon ses mots. "La vraie révolution pour moi, c’est que le peuple ait accès à ce qu'ont les riches, et que ces derniers partagent avec les plus pauvres. Je forme des jeunes et je leur montre où se situe leur histoire dans ces produits-là et non pas seulement à la télévision et dans le spectacle de ces émissions qu’on voit à la télévision. C’est du militantisme pour moi", explique t-elle.

Fatema Hal est particulièrement intéressée par le rôle politique de la cuisine. Ses engagements remontent à sa prime jeunesse. On la retrouvera plus tard au ministère des Droits des femmes d’Yvette Roudy. Et quand elle ouvre son restaurant, elle ne cesse de militer pour l’ouverture et l’antiracisme. Elle recevra même la Légion d’honneur...

Fatema Hal a récemment pris en main les cuisines de La Cour des lions, restaurant situé dans le mythique palace de Marrakech Es Saadi.
Fatema Hal a récemment pris en main les cuisines de La Cour des lions, restaurant situé dans le mythique palace de Marrakech Es Saadi. (SUDRES JEAN-DANIEL / HEMIS.FR)