Tout et son contraire, France info

Eric Elmosnino "prépare sans préparer" ses rôles

Eric Elmosnino, comédien de théâtre puis de cinéma, est considéré par beaucoup comme LA révélation de ces dernières années. Pour son premier, "premier rôle" au cinéma, il a obtenu le César du meilleur comédien, avec "Gainsbourg, une vie héroïque", de Joann Sfar.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

La technique d'Eric Elmosnino

Avant de faire du cinéma, Eric Elmosnino était déjà un grand
nom du théâtre français qui l'avait récompensé du Molière de la révélation
théâtrale, en 2002 (Léonce et Léna).  Denis Podalydès dit qu'il était très
jaloux de lui au conservatoire. "Quoi qu'il fasse, il était le meilleur. Il
pouvait tout jouer à la seconde, il n'avait pas besoin de
travailler.
"

Eric Elmosnino reconnaît avoir une technique incroyable de
préparation avant un rôle. Il ne prépare pas. "Je prépare sans préparer.
C'est un côté éponge ou une prétention absolue de se dire que l'on se fait
confiance à un tel point que lorsque l'on va arriver quelque chose va se passer.
Il doit y avoir beaucoup d'orgueil et de coquetterie là-dedans.
"

Le théâtre

Il n'était pas destiné à ce métier de comédien. Il a quitté
le lycée assez tôt, après la 3e, où le conseil de classe lui avait conseillé
cette orientation : "BEP conducteur d'engins agricoles". Alors qu'il faisait
des petits boulots, il accompagne une copine qui passe une audition au
conservatoire de Saint Germain-en-Laye. Il décide de s'inscrire. Deux mois
plus tard, c'est l'examen d'entrée. En rentrant de vacances, il réalise qu'il fallait qu'il
apprenne par cœur un poème et un monologue de 25 lignes.

"Je cherche dans
mes bouquins d'école. Je retrouve un poème d'Eluard, assez beau, et puis le
monologue j'essaye de comprendre ce que c'est. J'ouvre un Molière et je tombe
sur un monologue des Femmes savantes que je comprends. Mais je n'avais pas
capté que c'était une femme qui parlait à sa sœur. Je déboule à Saint
Germain avec ça et les mecs hurlaient de rire. Le soir, la prof m'a rappelé en
me disant je crois que c'est un peu compliqué pour toi, mais il y a quelque
chose donc je te prends.
"

(©)