Tout et son contraire, France info

Delphine de Vigan : "Après le succès, j'ai eu le sentiment d'imposture"

Romancière. Elle a écrit "No et Moi" ou encore "Jours sans faim" sous le pseudonyme de Lou Delvig. Phénomène d’édition de 2011 avec "Rien ne s’oppose à la nuit" qui s'est vendu à 800.000 exemplaires !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Delphine de Vigan © Maxppp)

Son livre "Rien ne s’oppose à la nuit" a été un succès considérable au point qu'elle n'a pas pu écrire pendant quatre ans. Entre-temps elle a réalisé son premier film "A coup sûr". Et là elle vient de publier un nouveau roman : "D’après une histoire vraie".

Rien que le titre est en soi une interrogation. Puisque ce roman fait suite à "Rien ne s’oppose à la nuit", l’histoire vraie de sa maman. Or cette interrogation est au coeur du roman. Elle rencontre une femme, "L.", plus ou moins copine de Khagne qui lui parle de son prochain roman et qui la pousse à écrire des histoires vraies et non pas des fictions !

Delphine de Vigan explique pourquoi elle aime écrire que sur des histoires vraies
--'--
--'--

Delphine de Vigan revient sur l'échec de son film "A coup sur"
--'--
--'--
Delphine de Vigan répond à ce qu'il s'est dit sur elle dans la presse.
--'--
--'--
 

(Delphine de Vigan © Maxppp)