Tout est politique, France info

Tout est politique. Nicolas Sarkozy sur TF1 : "Je l'ai trouvé éprouvé, affûté, il est déjà dans son procès" indique son ancien conseiller Frédéric Lefebvre

Les invités de "Tout est politique" sont notamment revenus, jeudi, sur l'interview de Nicolas Sarkozy sur TF1 après sa mise en examen.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Frédéric Lefebvre, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy et délégué national d’Agir - La droite constructive, était l\'invité de franceinfo jeudi 22 mars sur franceinfo.
Frédéric Lefebvre, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy et délégué national d’Agir - La droite constructive, était l'invité de franceinfo jeudi 22 mars sur franceinfo. (FRANCEINFO)

Nicolas Sarkozy a évoqué "la profondeur de son indignation", jeudi 22 mars, sur TF1, au lendemain de sa mise en examen dans l'enquête sur le possible financement par la Libye de sa campagne présidentielle de 2007.

L'extrait 

Quelle est votre réaction à cette intervention de Nicolas Sarkozy, Frédéric Lefebvre, délégué national d’Agir - La droite constructive, vous qui avait été l'un de ses plus proches conseillers ?

Frédéric Lefebvre : D'abord, je l'ai trouvé, éprouvé, je l'ai trouvé excédé, je l'ai trouvé affûté, extrêmement offensif contre la presse, extrêmement offensif contre le clan Kadhafi et tous ceux qu'il accuse d'être les auteurs de ce complot. Et, en même temps, il est déjà dans son procès. S'il n'a pas dit un mot des magistrats, c'est qu'il sait parfaitement qu'il a maintenant la part la plus difficile à accomplir, pas celle de prendre l'opinion à témoin, mais celle de défendre son honneur devant des juges (...) Ça fait mal à la droite bien sûr, ça fait mal à la politique très globalement. Et il y a cette image qui est très trompeuse : on croit pouvoir prendre l'opinion à témoin des débats qui se jouent ensuite en réalité devant des juges dans un tribunal. Et je pense à l'affaire Clearstream qui avait été un montage à l'époque et où, publiquement, Dominique de Villepin avait été condamné par tout le monde. Au final, les tribunaux n'avaient pas condamné Dominique de Villepin (...) Je crois qu'en réalité c'est cette image-là que, globalement, nos compatriotes retiennent. Il y a cette communication de crise qui est très structurée, qui est très construite et qui finalement est regardée avec beaucoup de recul par les citoyens. Ils attendent le moment où il va y avoir, dans la simplicité de la cour, des décisions qui seront prises.

Les invités 

Frédéric Lefebvre, délégué national d’Agir - La droite constructive, avocat, auteur de Chaos, histoires secrètes de la guerre des droites (éd. Michel Lafon, 2018)

Jean-Baptiste Djebarri, député La République en marche de Haute-Vienne et ancien pilote de ligne

François Kalfon, conseiller régional d'Ile-de-France, membre de la direction collégiale du Parti socialiste et co-fondateur de Gauche Nouvelle

Arnaud Benedetti, professeur associé à l’Université Paris-Sorbonne, expert en communication politique et auteur du Coup de com’ permanent (éd. Cerf, 2018)

Frédéric Lefebvre, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy et délégué national d’Agir - La droite constructive, était l\'invité de franceinfo jeudi 22 mars sur franceinfo.
Frédéric Lefebvre, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy et délégué national d’Agir - La droite constructive, était l'invité de franceinfo jeudi 22 mars sur franceinfo. (FRANCEINFO)